Saint-Raymond : bilan positif pour le Marché public

Saint-Raymond : bilan positif pour le Marché public

SAINT-RAYMOND | Le parvis de l’église s’est animé une dernière fois le 24 septembre dernier avec la tenue du Marché public de Saint-Raymond. Avec une moyenne d’environ 250 personnes par Marché public, c’est avec satisfaction que son coordonnateur, Raphaël Benoît, a clos sa septième édition.

« Ça l’a été une année vraiment belle, on a eu du beau temps pas mal tout l’été », évoque le coordonnateur du Marché public.

C’est un début de saison fort qu’a connu l’événement lors des mois de juillet et août. « Il y a de plus en plus de gens de différents horizons qui viennent au Marché public », constate M. Benoît.

La septième édition du Marché public de Saint-Raymond s'est terminée le 24 septembre dernier. Crédit : Sarah Lachance

Ce dernier se dit d’ailleurs très satisfait d’avoir pu créer encore une fois cette année un noyau fort de producteurs/transformateurs. « On a eu beaucoup de diversité et ça été un peu le mot d’ordre. Je pense qu’on a réussi aussi à avoir beaucoup de producteurs permanents. C’est très bon pour un marché public parce que ça créer une récurrence », indique-t-il.

Sécurité alimentaire

Pour une deuxième année consécutive, la Table de concertation en sécurité alimentaire de Portneuf a participé au Marché public. Tout au long de l’été, les différents intervenants ont sensibilisé les visiteurs du marché à leur mission. Quelques repas et collations ont aussi été servis en échange d’une contribution volontaire. « C’est sûr que c’est vraiment une valeur ajoutée d’avoir ça au Marché public », estime M. Benoît.

C'est l'accordéoniste Jérémy Pleau qui a animé le dernier Marché public. Crédit : Sarah Lachance

Une animation diversifiée

Sans avoir la possibilité de faire une programmation complète en raison des mesures sanitaires en vigueur, le Marché public s’est donc tourné vers une formule un peu plus sporadique pour son animation. « On voulait créer une surprise culturelle à chaque fois. On a eu vraiment un large éventail d’artistes qui sont venus nous visiter », souligne le coordonnateur du Marché public de Saint-Raymond.

Circassiens, amuseurs de rue, musiciens ou encore marionnettiste, tous ont créé à leur façon un moment culturel unique. « Je pense qu’en général ça l’a été apprécié d’avoir des espèces de surprises au Marché public et qu’il y ait une variété de formes d’arts tout au long de l’été », ajoute-t-il.

Pour la huitième saison, M. Benoît compte bien revenir à la formule de 2019, avec un service de bar et de restauration ainsi qu’une programmation détaillée de l’animation. Un élément qui a manqué à plusieurs adeptes du Marché public. « Les gens ont vraiment aimé ça en 2019, de vivre un moment gourmand à l’extérieur », mentionne M. Benoît.

« C’est de retrouver cet esprit-là [d’autrefois] de se rassembler et d’échanger sur le parvis de l’église », renchérit-il.

Photo : Le beau temps a été au rendez-vous tout au long de la saison du Marché public de Saint-Raymond. Crédit : Sarah Lachance