Journée mondiale de la prévention du suicide

Journée mondiale de la prévention du suicide

SAINT-RAYMOND | Afin de souligner la 19e Journée mondiale de la prévention du suicide, le Centre de prévention du suicide (CPS) de L’Arc-en-Ciel, invitait les gens à un 5 à 7 festif et une épluchette. L’événement sous le thème « Créer l’espoir par l’action » se tenait à la Maison Plamondon, le vendredi 10 septembre dernier.

Cet événement mondial a pour but de sensibiliser les communautés à l’ampleur du problème du suicide et aux façons de le prévenir. Chaque année, il y a 800 000 suicides dans le monde et au Québec, le nombre de suicides s’élève à trois par jour. « Le Québec ce n’est pas gros, c’est très alarmant comme statistique », constate l’intervenante à l’Arc-en-Ciel, Marie-Pier Denis.

1 333 interventions

Dans Portneuf, au cours de la dernière année, le Centre de prévention du suicide de L’Arc-en-Ciel a aidé 13 personnes endeuillées par le suicide. Le CPS a répondu à 154 personnes différentes qui avaient des idées suicidaires. Il a également aidé 65 personnes avec son programme après hospitalisation ou idées suicidaires. Cela représente 1333 interventions téléphoniques et 89 rencontres directes.

Démystifier les tabous

Le 5 à 7 festif se voulait une occasion pour réunir les gens afin de démystifier les tabous sur les idées suicidaires et également de mettre en honneur les gens qui ont perdu une personne ou qui ont déjà eu des idées suicidaires. « On est ici pour célébrer la vie. Célébrer le fait qu’on se rassemble aujourd’hui pour se dire que ça ne doit pas être un tabou de parler de la prévention du suicide et de la détresse psychologique. Également d’être unis, car ce n’est pas tout seul que l’on sort ça », mentionne Marie-Pier Denis. Elle a également souligné l’importance d’aller chercher de l’aide pour soi-même ou pour des proches. « Toutes ces personnes, qui ont demandé de l’aide, pourraient nous dire que c’est important de le demander. Parce que pour les gens qui viennent nous voir, on a une belle statistique en rapport à ça, c’est qu’ils vont tous mieux à un moment donné », ajoute-t-elle.

En créant une activité festive, l’Arc-en-Ciel voulait rendre un hommage à la vie. Crédit: Stéphane Pelletier

« Il faut être à l’écoute »

Le député sortant dans Portneuf—Jacques-Cartier, Joël Godin, était présent pour assister à l’événement et il en a profité pour souligner l’importance de l’Arc-en-Ciel dans Portneuf. « La journée de prévention du suicide, c’est un geste pour détecter avant l’acte. On a tous à avoir un peu de vigilance et d’être attentif à ce qui se passe autour de nous. Personne n’est à l’abri. Il y a des situations dans la vie qui font en sorte qu’il y a un débalancement. Il faut être à l’écoute. Sauver une vie, c’est inestimable », relève M. Godin.

Ligne d’aide : 418-285-3283 (DAVE)

Dans Portneuf, le CPS de l’Arc-en-Ciel dispose d’une ligne d’écoute pour les citoyens. Elle est en fonction du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h. Par la suite, les appels sont transférés au CPS de Québec. Le numéro pour contacter un intervenant est le 418-285-3283 (DAVE). « Si jamais une personne sent qu’elle ne va pas bien, qu’elle a besoin d’aide ou a des idées suicidaires, cette ligne d’écoute est vraiment pour les gens de Portneuf », signale l’intervenante Roxanne Langlois.

Photo principale: Le thème de la journée mondiale du suicide était « Créer l’espoir par l’action ». Crédit : Stéphane Pelletier.