Une auberge pas comme les autres

Une auberge pas comme les autres

DESCHAMBAULT-GRONDINES | Elle est la seule entre Québec et Trois-Rivières à offrir le concept d’auberge de jeunesse. Située au 264-A Chemin du Roy, au cœur du village de Deschambault, l’Auberge de l’Ouest propose un mélange de convivialité et de découvertes.

Avant tout, il faut savoir que le concept des auberges de jeunesse a beaucoup évolué depuis les années 70. Elles ne sont plus uniquement le lieu de prédilection des jeunes voyageurs à la recherche d’un prix minimum. « Aujourd’hui, l’auberge de jeunesse est devenue un style de voyage et un mode de vie. C’est un lieu pour tous les voyageurs qui veulent rencontrer d’autres voyageurs », explique Mélodie Loranger qui est copropriétaire de l’Auberge de l’Ouest avec son copain Marco Julien.

Partager un moment de voyage

Pour le couple, originaire de la région de Portneuf, l’aventure débute en 2017 lors d’un voyage au Costa-Rica. « On a décidé d’aller dans un petit hôtel qui était dans le style d’une auberge de jeunesse et on est vraiment tombés en amour avec la place. Les voyageurs s’y réunissaient pour manger ensemble, échanger leurs histoires et partager un moment de leur voyage. C’est vraiment cette ambiance qu’on voulait reproduire », raconte Mélodie.

Lors de l’inauguration, les propriétaires de l’Auberge de l’Ouest Mélodie Loranger et Marco Julien, en compagnie de leur fille Ellie. Crédit: Courtoisie Auberge de l’Ouest.

En 2019, ils trouvent une maison centenaire de trois étages qui convient parfaitement à leurs attentes. Ils procèdent alors aux travaux nécessaires, dont l’insonorisation, ainsi qu’au rafraichissement de l’endroit et à l’aménagement du terrain et des espaces extérieurs pour pouvoir débuter les locations en septembre 2020. « On a décidé de se partir en auberge de jeunesse pour vraiment mettre l’emphase sur l’échange et le partage entre les gens et là, le Covid est arrivé », constate Mélodie.

Des chambres privées

Finalement, les premiers clients ont été autorisés et en mesure d’arriver le 28 mai dernier. « On est ouvert avec certaines restrictions Covid, ce qui est bien normal », mentionne la copropriétaire. L’inauguration officielle se tenait le 3 juillet dernier. L’Auberge de l’Ouest peut accueillir de 10 à 13 personnes. Actuellement, elle dispose de deux chambres privées avec lit queen et d’une chambre privée familiale. Ultérieurement, la chambre familiale redeviendra un dortoir pour six personnes.

La cuisine et la salle à manger. Crédit: Stéphane Pelletier.

Espaces partagés

La beauté du concept des auberges de jeunesse et de l’Auberge de l’Ouest demeure dans les espaces qui sont partagés. Les aménagements extérieurs, la salle à manger, la cuisine, le salon et la terrasse sont tous des endroits communs. Certaines restrictions s’appliquent pour le moment. Cependant, les voyageurs pourront échanger au BBQ, sur la terrasse, au cinéma plein air, à l’espace détente, et même, profiter du piano qui est au salon et des nombreux jeux.

Le grand terrain de l’auberge permet de bénéficier de plusieurs espaces communs. Crédit: Stéphane Pelletier.

Découvrir Portneuf

La clientèle de l’Auberge de l’Ouest est variée et de tous les âges. Pour l’instant, elle provient majoritairement de Montréal dont plusieurs cyclistes. L’endroit offre aussi des cours de yoga, la location de vélo style vintage, des forfaits avec des entreprises de la région, une boite déjeuner découverte ainsi que des conseils touristiques. « On va vraiment encourager les gens à découvrir la région. On prend le temps de les accueillir et de leur dire tout ce qui est possible de faire à proximité. On veut les encourager à rester plusieurs nuitées pour qu’ils puissent faire le tour de la région et encourager l’économie locale » conclut Mélodie.

Pour en savoir plus et pour les réservations, l’Auberge de l’Ouest dispose de pages Facebook et Instagram, ainsi que de son site Internet.

Photo principale : L’auberge de l’Ouest est située dans un magnifiquement bâtiment ancestral au cœur du village de Deschambault. Crédit : Stéphane Pelletier.