fbpx

Sainte-Catherine adopte son PTI 2021-2022-2023

Sainte-Catherine adopte son PTI 2021-2022-2023

SAINTE-CATHERINE-DE-LA-JACQUES-CARTIER | Lundi soir dernier (23 novembre) en séance extraordinaire du conseil, la Ville de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier procédait à l’adoption de son programme triennal d’immobilisations (PTI) 2021-2022-2023.

Ce sont 15 millions de dollars qui y seront investis, dont 8,31 M$ en 2021, 3,04 M$ en 2022 et 3,65 M$ en 2023.

La principale réalisation prévue en 2021 est l’agrandissement de l’usine d’eau potable Duchesnay, avec un investissement prévu de 3,6 M$. Une somme de 2,5 M$ proviendra du programme de transfert aux municipalités du Québec, d’une partie des revenus de la taxe fédérale d’accise sur l’essence et de la contribution du Québec 2019-2023 (TECQ). Le reste de l’investissement fera l’objet d’un emprunt à long terme. Notons qu’un autre réservoir d’eau potable sera construit en 2022.

Un autre projet d’envergure sera le prolongement de l’avenue des Catherine et de la rue Désiré-Juneau. Les travaux incluant la voirie, l’aqueduc, les égouts sanitaire et pluvial coûteront 21,5 M$, dont 50 % financés par la Ville et 50 % par l’entreprise privée.

Site pour une école secondaire, espaces d’envergure pour la pratique sportive, espaces commerciaux et résidentiels, résidence pour personnes âgées (par l’entreprise privée) sont au nombre des projets prévus dans ce secteur.

L’année 2021 verra aussi la réfection de deux sections de la route Montcalm. Le coût d’un demi-million de dollars sera financé à même le produit de la taxe imposée aux carrières et sablières, et n’aura par conséquent pas d’impact sur le compte de taxes.

Deux cent mille dollars seront consacrés à l’éclairage du terrain de soccer, dont 175 000 $ subventionnés. Réparation d’infrastructures, acquisition de réparation de machinerie (500 000 $ réservés à cette fin), et maintenance des bâtiments municipaux sont parmi les réalisations programmées pour 2021. En outre, on consacrera 50 000 $ (dont 28 000 $ en subvention) aux collections de la bibliothèque Anne-Hébert.

Les trois millions prévus au PTI pour 2022 concerneront des travaux d’égout sur la route de Fossambault Nord, un nouveau réservoir d’eau potable, la relocalisation du dépôt à neige, la réfection de routes locales et des investissements pour le sentier de glace, les parcs municipaux et la collection bibliothèque.

Enfin, 3 652 000 $ seront investis en 2023 pour le remplacement des conduites d’aqueduc et d’égout sous le pont, des travaux de pavage sur diverses rues, l’agrandissement du stationnement de la bibliothèque et le remplacement de véhicules au Service incendie et au Service des travaux publics.

Dans son allocution, le maire Pierre Dolbec a annoncé que près du quart des investissements du PTI seront financés par différents programmes de subvention. Le programme prévoit des contributions gouvernementales de 4,1 M$. Un million proviendra des fonds réservés de la municipalité (fonds de carrières et sablières, surplus affecté et non affecté, fonds de roulement et fonds de parcs et terrains de jeux).

La Ville profitera des taux d’intérêt qui sont très bas, en empruntant 9,94 M$ sur trois ans.

« Il faut toutefois savoir qu’au cours des trois prochaines années, nous rembourserons plus de six millions de dollars sur notre dette et que 1,3 million sera à la charge de promoteurs. Donc, l’augmentation de la dette sera maîtrisée, d’autant plus que la richesse foncière de notre ville s’accélère présentement avec plusieurs investissements privés dans les domaines résidentiel, commercial, industriel, agricole et institutionnel », a commenté Pierre Dolbec.

L’enregistrement audio de la séance est disponible sur le site Internet de la Ville.

Photo principale, crédit: Courtoisie, Audrey-Anne Déry