fbpx

[VIDÉO] CJS Saint-Raymond–Saint-Léonard prête à attaquer l’été

[VIDÉO] CJS Saint-Raymond–Saint-Léonard prête à attaquer l’été

SAINT-RAYMOND | Tonte de pelouse, peinture, ou encore gardiennage d’animaux de compagnie, les quatorze jeunes de la CJS Saint-Raymond–Saint-Léonard sont motivés plus que jamais à enchaîner les contrats pour la saison estivale.

Chaque été, ce sont une dizaine de jeunes âgés de 12 à 14 ans qui se regroupent ensemble et qui offre leurs services pour divers travaux et tâches. « J’adore travailler avec les jeunes et chaque été je trouve qu’ils se surpassent. [Cette année], les jeunes sont déjà très autonomes, ils sont motivés et ont déjà beaucoup de contrats de fait comparativement aux étés derniers », indique Mathieu Morin coordonnateur de la CJS .

Les jeunes de la CJS Saint-Raymond—Saint-Léonard sont déterminés à avoir du plaisir cet été. Crédit: Sarah Lachance

La cohorte de cette année comprend quatre jeunes qui en seront à leur deuxième année avec la CJS. « On a une plus large brochette d’âges, on a des jeunes qui s’en vont en secondaire un [à l’automne] et honnêtement je trouve que ça ne paraît pas beaucoup. Ils sont très matures », constate M. Morin.

Candidatures au rendez-vous

La pandémie n’aura pas empêché d’avoir un bon nombre de candidatures pour l’été 2020. Le recrutement se faisant habituellement dans les écoles, les deux coordonnateurs, Mathieu Morin et Ève Bertrand se disent satisfaits du nombre de jeunes ayant postulé. « Cet été on a en quatorze et on est assez content. Malgré le virus et tout ce que ça implique, le recrutement a quand même bien été », confie le coordonnateur.

« Je les trouve vraiment autonomes ils n’ont peur de rien et c’est ce que je trouve génial parce que c’est une job pour ça, pour découvrir de nouvelles choses » — Mathieu Morin, coordonnateur à la CJS Saint-Raymond–Saint-Léonard

Pour Gabrielle Morasse, 12 ans, la CJS sera son baptême vers le monde du travail. « J’ai eu envie de travailler pour la CJS parce que j’ai un but dans la vie et c’est ce qui me motive. […] J’ai toujours aimé travailler et aider les autres ce qui fait que j’ai une grosse motivation », mentionne celle qui agit à titre de vice-présidente de la CJS Saint-Raymond–Saint-Léonard.

Gabrielle Morasse, 12 ans, est bien fière d'agir à titre de vice-présidente au sein de la CJS. Crédit: Sarah Lachance

Jusqu’à présent, Gabrielle aime bien l’esprit d’équipe qui règne au sein de l’équipe. « Avec la gang, on s’entend très bien et on est capable de mettre nos querelles de vie personnelle de côté pour travailler », souligne-t-elle.

Avec l’expérience qu’elle acquerra cet été, Gabrielle désire se rapprocher davantage de son rêve, celui de créer sa propre entreprise en tant que vétérinaire.

D’ici là, elle invite la population à solliciter les différents services offerts par la CJS et de participer en grand nombre à leurs activités d’autofinancement.

#Suivez-nous sur Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.