fbpx

FRCN : plus d’un million d’aide à trois entreprises

FRCN : plus d’un million d’aide à trois entreprises

Mardi matin au Vieux Presbytère de Neuville, le préfet Bernard Gaudreau annonçait les trois premiers projets qui ont été retenus par le conseil de la MRC de Portneuf dans le cadre du nouveau Fonds de la région de la Capitale-Nationale (FRCN).

En vertu d’une enveloppe de 6,4 M $ sur cinq ans, c’est une première tranche de 1 050 000 $ qui a été annoncée. Les dossiers de demande soumis par trois entreprises « fleurons » des différents secteurs géographiques de Portneuf, ont été recommandés par la commission de développement économique et adoptés par le conseil des maires.

Allons d’abord au nord de la MRC, où l’entreprise Granite DRC de Rivière-à-Pierre a reçu 250 000 $ pour un projet d’expansion de l’entreprise.

Dans l’ouest portneuvois, Machitech, de Saint-Marc-des-Carrières, se voit octroyé 350 000 $ pour la modernisation et l’expansion de l’entreprise. Le coût global du projet est de 4 M$.

Enfin à Saint-Raymond, la Ville pourra construire son incubateur d’entreprises, un projet caressé depuis longtemps. La Corporation de développement a reçu à cette fin un octroi de 450 000 $. Le projet global se monte à 1,5 M$.

Le FRCN est un nouvel outil de financement lancé fin janvier. Cette mesure décentralisatrice permet de prendre les décisions directement dans le milieu. Jusqu’ici, l’aide aux entreprises était accordée par le secrétariat de la Capitale-Nationale.

« Le nouveau fonds permet à la MRC d’avoir une proximité réelle avec ses entreprises et de participer à leur rayonnement », déclarait le préfet Bernard Gaudreau.

« Cela démontre à quel point notre gouvernement veut soutenir et épauler les bâtisseurs et les gens qui veulent faire avancer notre société, en redonnant plus de place à nos élus qui connaissent le milieu », a exprimé le député Vincent Caron.

Selon le préfet, l’analyse des dossiers a permis de chiffrer leur effet de levier économique à 9,79 $ pour chaque dollar investi par la MRC via le FRCN. En plus des retombées qui concernent la création et le maintien d’emplois et l’impact économique sur les sous-traitants et les fournisseurs.

Photo : Le préfet Bernard Gaudreau et le député Vincent Caron entourent des représentants des entreprises et ville qui ont reçu l’aide de la MRC via le FRCN : Thomas Le Guen de Kergolan (Granite DRC), Richard St-Pierre (commissaire industriel, ville de Saint-Raymond), René Plamondon (Machitech).

#Suivez-nous sur Instagram