La fromagerie Le Mouton Blanc s’installe à Pont-Rouge

La fromagerie Le Mouton Blanc s’installe à Pont-Rouge

PONT-ROUGE | La fromagerie Le Mouton Blanc a procédé à l’ouverture officielle de sa toute nouvelle place d’affaire, située au 95 rue du Collège, à Pont-Rouge. Le producteur, transformateur et commerçant de La Pocatière inaugure ainsi sa première succursale, basée sur un concept d’épicerie fine, afin d’offrir ses fromages aux Portneuvois.

La fromagerie Le Mouton Blanc produit et transforme le lait de brebis. « Nous élevons des brebis laitières depuis 22 ans déjà. Je suis allé en France trois mois pour apprendre le métier de bergère et Pascal est retourné à plusieurs reprises pour apprendre à faire le fromage avec les grands Maitres-Fromagers », explique Rachel White, bergère et copropriétaire du Mouton Blanc.

L’entreprise, qui produit des fromages depuis 2004, a ouvert sa première boutique sur sa ferme de La Pocatière en 2011. « Nous avons constaté qu’il y avait un besoin et que les gens voulaient rencontrer les artisans. On a aussi commencé à garder des produits du terroir et surtout, avec fierté, les produits de nos amis artisans fromagers. Pour nous, c’est un incontournable de promouvoir les fromages québécois », expose Pascal-André Bisson, fromager et copropriétaire.

Selon l’approvisionnement, la succursale de Pont-Rouge offre entre 50 et 60 fromages québécois. Crédit: Stéphane Pelletier.

Deux nouveaux commerces

C’est avec son frère, Christian Bisson, dont le commerce occupe le local adjacent à la fromagerie, que le projet de s’installer à Pont-Rouge a vu le jour. « Mon frère cherchait à relocaliser son entreprise et le tapis rouge nous a été présenté. Les discussions avec la Ville ont été vraiment intéressantes et elles nous ont donné beaucoup d’enthousiasme et le goût de venir nous installer à Pont-Rouge », indique M. Bisson. Le Mouton Blanc et Équipements Jardin & Forêt occupent donc le même édifice qui a été complètement rénové.

Cinq fromages vedettes

La fromagerie Le Mouton Blanc transforme 50 000 litres de lait de brebis et 35 000 litres de lait de vache par année pour la fabrication de ses cinq fromages. Son plus gros vendeur est la Tomme du Kamouraska, faite de lait cru de brebis. Le Vlimeux est fumé à l’ancienne. La Tomme au Poivre est affinée pendant cinq mois. Le Cormoran est un bleu de brebis au lait cru. La Tomme du Peuple est uniquement de lait de vache. Il y a aussi la version réserve pour la Tomme du Kamouraska qui a été affinée pendant plus d’un an.

La succursale de Pont-Rouge offre également entre 50 et 60 autres fromages québécois selon l’approvisionnement. « La particularité quand vous venez à la fromagerie du Mouton Blanc, c’est que l’on vous fait goûter les fromages. Vous repartez heureux parce que vous repartez avec un fromage qui convient à ce que vous vouliez », soutient Mme White.

Le concept d’épicerie fine offre aussi une multitude d’autres produits du terroir québécois. Crédit: Stéphane Pelletier.

Produits du terroir québécois

Le concept d’épicerie fine offre aussi une multitude d’autres produits du terroir québécois. Il est donc possible de se procurer, entre autres, confitures, miels, condiments, terrines et toutes les viandes qui proviennent du Mouton Blanc. « Les produits sont sélectionnés par Rachel. Si on n’aime pas ou que la philosophie du producteur n’est pas notre goût, il n’est pas ici », signale M. Bisson.

D’ailleurs, il invite les producteurs locaux qui seraient intéressés à faire distribuer leurs produits. « On offre déjà les produits de certains producteurs qui sont au marché à l’été pour leur donner une plage horaire à l’année. On est très ouvert à recevoir des nouveaux produits et à leur faire une place de choix dans la boutique », ajoute-t-il.

Pour Rachel White et Pascal-André Bisson, Pont-Rouge était tout désigné pour établir cette boutique afin de desservir la localité et la clientèle qui circule entre Neuville et Rivière-à-Pierre. « C’est une succursale qui, pour nous, est pleine de promesses. C’est une très belle clientèle et les gens sont accueillants », conclut Mme White.

Photo principale : Les propriétaires de la fromagerie Le Mouton Blanc, Rachel White et Pascal-André Bisson. Crédit : Stéphane Pelletier.