fbpx

Sapin de l’Espoir de retour pour une 2e année

Sapin de l’Espoir de retour pour une 2e année

DONNACONA | C’est avec une tout autre vocation que le Sapin de l’Espoir s’est illuminé pour une deuxième édition, le 5 décembre dernier, au Relais de la Pointe-Aux-Écureuils.

À l’intérieur de leur voiture ou encore à pied, plusieurs sont venus participer à l’illumination du Sapin de l’Espoir, deuxième édition. « Cette année, la vocation du Sapin de l’Espoir est bien différente. Bien qu’il n’y ait pas de grande cause, ce n’est que partie remise », souligne l’instigatrice du projet, Renée Poulin.

Quelques citoyens ont profité de l'occasion pour accrocher un ornement au Sapin de l'Espoir. Crédit: Sarah Lachance

Pour sa première édition, le Sapin de l’Espoir s’était rattaché au Relais pour la vie. Les citoyens étaient invités à décorer l’arbre d’étoiles vendues dans différents commerces de la ville.

« Je voulais que le Sapin de l’Espoir donne de la joie et de la chaleur et de la luminosité à chacun et chacune d’entre vous. Qu’il soit justement un espoir collectif et un lieu où il sera possible de venir vous illuminer un peu », fait valoir Mme Poulin.

Cette dernière a également profité de l’occasion pour annoncer le retour du Sapin de l’Espoir en 2021. « Un projet est déjà dans ma tête pour la 3e édition l’an prochain », confie-t-elle.

Les enfants du service de garde L'Atelier des trois pommes de l'école primaire la Saumonière ont également créé de beaux ornements pour l'occasion. Crédit: Sarah Lachance

Un arc-en-ciel au sommet

À la cime de l’arbre trône non pas une étoile, mais un arc-en-ciel, confectionné par Claude Huot. « Ça se veut un petit clin d’œil à l’année écoulée en situation pandémique », indique Mme Poulin.

Les citoyens sont invités à venir continuer de décorer le Sapin de l’Espoir tout au long de la période des Fêtes avec des ornements dont ils n’ont plus besoin aux couleurs, rouge, vert, or et argent.

Photo principale: Le maire de Donnacona, Jean-Claude Léveillé, a accompagné Renée Poulin pour l’illumination du deuxième Sapin de l’Espoir. Crédit: Courtoisie, Mathieu Moisan