fbpx

Les 50 ans de St-Raymond Toyota

Les 50 ans de St-Raymond Toyota

SAINT-RAYMOND | Depuis l’ouverture du concessionnaire Futuroto au pied de la Côte Joyeuse en 1970, jusqu’à aujourd’hui 50 ans plus tard, c’est toute une progression qu’a connue la concession St-Raymond Toyota.

« Mon beau-frère Maurice Déry était venu à Saint-Raymond en compagnie d’un concessionnaire Toyota, qui avait son commerce à Saint-Hyacinthe. Ça m’a tombé dans l’oeil », rappelle le fondateur Jean-Marie Plamondon.

Après avoir fait toutes les démarches, M. Plamondon ouvre sa concession en 1970, sous le nom de Futuroto, « l’auto du futur ». Même les Japonais étaient impressionnés par ce nom avant-gardiste.

« Ce n’était pas facile du début, signale M. Plamondon. Les gens étaient habitués aux grosses voitures, alors que moi j’arrivais avec des petites voitures ». À cette époque, le prix de la Corolla était de 1999 $ !

« C’est sûr que ça a évolué beaucoup depuis ce temps-là. Au départ c’est japonais, avec la signification « made in Japan », commente l’actuel propriétaire Claude Plamondon. Avec le temps, ils ont pris leur place et ont adapté leur véhicules au climat canadien ».

On se souvient de plusieurs modèles célèbres avec le temps, la Crown, la Corona, la Celica et bien sûr la Corolla, encore construite aujourd’hui et qui, historiquement, est le véhicule le plus vendu dans le monde, nous apprend M. Plamondon.

La fiabilité des véhicules a fait en sorte que la clientèle a toujours été en constante évolution.

De 100 véhicules neufs par an au départ en 1970, St-Raymond Toyota en vend 500 aujourd’hui.

Jusqu’en 2005, « Futuroto » était localisé au pied de la Côte Joyeuse, à l’angle des rues Saint-Jacques et Saint-Cyrille. Photo d’archives

Après avoir travaillé dans tous les départements du commerce, esthétique, comptabilité, administration, vente et direction générale, Claude Plamondon a racheté l’entreprise familiale en 1994. L’espace trop exigu à l’angle des rues Saint-Jacques et Saint-Cyrille, a été la raison du déménagement sur la Côte Joyeuse, dans un édifice de 22 000 pieds carrés.

Cet investissement de 3,5 M$ permettait à St-Raymond Toyota de devenir un des premiers concessionnaires de la région de Québec a adopter l’image de Toyota.

Avec le temps, Claude Plamondon a élargi l’offre avec la venue des bannières CarrXpert et le Docteur du Pare-Brise. « Tout ce qui est relié directement ou indirectement à l’automobile, on est capable de l’offrir à la clientèle », dit M. Plamondon.

Au cours des quatre dernières années, St-Raymond Toyota a été primé dans le cadre du programme « Fierté du Président », qui récompense les concessionnaires qui font preuve d’excellence dans les ventes, les pièces, le service et la satisfaction de la clientèle. Le concessionnaire s’est notamment classé premier au Canada de sa catégorie, pour le service après-vente. « C’est tout un honneur », conclut Claude Plamondon.

Photo d’en-tête: Le fondateur et le propriétaire actuel, Jean-Marie et Claude Plamondon. Photo: Gaétan Genois