fbpx

Ange-Ailes Morissette publie « À la recherche du bonheur »

Ange-Ailes Morissette publie « À la recherche du bonheur »

La vie familiale et paroissiale à Saint-Gilbert, dans Portneuf. Tel est le fil conducteur du roman « À la recherche du bonheur » publié tout récemment par l’auteure gilbertaine Ange-Ailes Morissette.

Mêlant les événements historiques à des éléments fictifs, À la recherche du bonheur est la suite d’un premier volet publié par Mme Morissette en 2017 sous le titre Épisodes d’une vie.

Ce premier volet racontait la vie familiale du couple Jérôme Pelletier et Blanche Paré et de leurs six enfants. L’histoire débute à l’été 1950, à un moment  où « l’électrification rurale vient juste de se terminer ».

Dans le second et dernier volet lancé officiellement dimanche dernier, Ange-Ailes Morissette poursuit son récit, avec des personnages qui ont vieilli, se sont mariés pour la plupart et sont devenus à leur tour parents et grands-parents.

Pour Blanche et Jérôme, une retraite paisible jusqu’à ce la maladie fasse son apparition, pour les propriétaires de la ferme familiale Jean et Gilles, une relation qui évolue, pour les autres enfants Pelletier qui vivent à la ville, la « recherche du bonheur » dans leur existence quotidienne.

Ils aiment se revoir mais tous seront-ils présents au rendez-vous ? Comment trouver des moments de paix dans un monde où bonheur et malheur se côtoient ?

Parallèlement au récit principal, l’oeuvre de 337 pages relate nombres d’événements à caractère historique : salaire minimum à 2,10 $, l’emprisonnement du Dr Henry Morgantaler, le français qui devient langue officielle au Québec, la chute de Nixon à la suite du Watergate, etc., jusqu’à la crise du verglas de 1998.

On peut  lire en présentation historique du roman : « Les deux tomes d’Épisodes d’une vie se veulent un hommage à mon père. Gérard Morissette. […] En février 1935, alors âgé de vingt-six ans, il achetait de sa mère, Amanda Gignac-Morisette, la terre voisine d’où elle demeurait. Il l’avait payée deux mille cinq cents piastres, comme stipulé dans le contrat de vente».

« À la recherche du bonheur » était lancé le dimanche 27 octobre dernier devant une salle remplie au restaurant Le Chavigny de Deschambault-Grondines.

Le livre a été réalisé dans les ateliers de LBO Borgia à Saint-Raymond. On peut se le procurer directement auprès de Mme Morissette au courriel moriange@derytele.

 

#Suivez-nous sur Instagram