fbpx

Les élèves du secondaire dans les « Couloirs de la violence amoureuse »

Les élèves du secondaire dans les « Couloirs de la violence amoureuse »

De lundi à jeudi derniers, plus de 300 élèves de secondaire 4 et des groupes de jeunes en difficulté des trois écoles secondaires de Portneuf, ont participé à la quatrième édition des « Couloirs de la violence amoureuse ».

L’activité présentée à l’école secondaire de Donnacona avait pour but de sensibiliser les jeunes à la violence dans les relations amoureuses.

Il s’agit d’un parcours de 35 minutes dans des « couloirs » où les élèves peuvent visionner des vidéos, lire des textes affichés, être témoins d’une cause jugée devant un tribunal, et même se faire menotter par une vraie agente de la Sûreté du Québec.

Les élèves étaient divisés en groupes de quatre ou cinq, et étaient guidés par l’une des sept intervenantes formées à cette fin, à travers les 18 stations du parcours.

L’invitation à entrer dans ce labyrinthe des différentes étapes de la violence amoureuse est une initiative de la Table de concertation en violence conjugale et familiale de Portneuf. La coordonnatrice Marie-Michelle Poulin note que les jeunes sensibilisés à ce problème, deviendront eux-mêmes des agents de sensibilisation autour d’eux.

Les jeunes pensent souvent que leurs gestes intimidants et violents ne sont que de simples chicanes de couple. Or, les Couloirs de la violence amoureuse nous démontrent le contraire.

Le parcours démontre que cette banalisation de la violence envers sa blonde ou son chum, peut éventuellement mener devant un tribunal et valoir, à titre d’exemple, une peine de travaux communautaires.

Ce programme destiné à marquer les esprits, a été créé au Lac Saint-Jean et tourne partout en province. Il vise à promouvoir de façon interactive les relations amoureuses égalitaires et non violentes chez les adolescents et adolescentes.

Photo : site web couloirsviolenceamoureuse.com

#Suivez-nous sur Instagram