fbpx

Investissements routiers 2019-2021 : près de 36 M$ seront investis dans Portneuf

Investissements routiers 2019-2021 : près de 36 M$ seront investis dans Portneuf

Vincent Caron, député de Portneuf, a dévoilé le 1er avril les projets routiers du ministère des Transports (MTQ) dans la région. Au nombre de 25, ils seront réalisés dans le courant de cet été ainsi qu’à l’été 2020. 

« L’objectif des travaux annoncés, c’est d’agir sur nos infrastructures, d’offrir à nos citoyens des routes qui soient sécuritaires et adaptées », a déclaré en conférence de presse M. Caron.

Le député a notamment insisté sur le fait que le gouvernement du Québec avait opté pour la transparence en rendant public l’ensemble des projets.

Cette année, 20 M$ seront investis, puis 16 M$ l’an prochain.

Luc Tremblay, directeur régional du MTQ, et Vincent Caron, député de Portneuf.

Le détail des principaux projets

Les projets à venir concernent les municipalités de Deschambault-Grondines, Donnacona, Lac-Sergent, Neuville, Rivière-à-Pierre, Saint-Basile, Saint-Casimir, Saint-Léonard-de-Portneuf, Saint-Raymond et Saint-Ubalde.

Parmi les travaux majeurs, totalisant de 1 M$ à 5 M$, on peut notamment citer l’asphaltage de l’autoroute 40 dans les deux directions à l’est de la route Dussault, à Deschambault-Grondines.

À Neuville, le MTQ prévoit asphalter la route 138 sur 5 kilomètres, à l’ouest de la rue des Campanules.

Pour ce qui est de Saint-Basile, le boulevard du Centenaire sera reconstruit entre le rang Saint-Jacques et la rue Hardy.

À Saint-Casimir, il s’agit de la réfection de la rue Notre-Dame entre les routes Guibeault et Jimmy-Welsh ainsi que d’une stabilisation de talus en bordure de la rue Notre-Dame et de la rivière Saint-Anne.

Le MTQ procédera à Saint-Raymond à l’asphaltage de la rue Saint-Joseph et de la Grande Ligne, ainsi qu’à la reconstruction du pont situé sur l’avenue Saint-Jacques, à l’est du Bras du Nord et de la rivière Sainte-Anne.

Luc Tremblay, directeur régional du MTQ, a mentionné que le ministère travaillait également sur d’autres projets, mais qui ne feront pas nécessairement l’objet de travaux en 2019 et 2020. « Il faut comprendre que les projets d’envergure se préparent longtemps à l’avance », a-t-il spécifié.


Une technique d’asphaltage innovante à Neuville

Concernant les travaux à Neuville, M. Tremblay a indiqué que l’asphaltage allait se faire en utilisant la technique du recyclage à froid des enrobés.

« Ce que l’on fait, c’est que l’on brise une partie de l’asphalte, on ajoute des adjuvants, on étend, on compacte, puis quelques jours ou quelques semaines après on ajoute un enrobé conventionnel, explique-t-il. Cela permet de limiter la remontée de fissures sur le long terme. »

Toutefois, M. Tremblay a précisé que cette technique pouvait seulement être utilisée sur des routes peu fréquentées par les camions.

#Suivez-nous sur Instagram