Saint-Raymond : le projet d’une murale extérieure avance

Saint-Raymond : le projet d’une murale extérieure avance

L’artiste raymondois Gino Carrier projette de réaliser une murale extérieure mettant en valeur l’histoire et le patrimoine de Saint-Raymond. La Ville et plusieurs entreprises ont déjà été approchées à cet effet.

À l’occasion du 175e anniversaire de Saint-Raymond, Gino Carrier avait réalisé une murale pour la quincaillerie Jean Denis Home Hardware, visible à l’intérieur du magasin.

Cette fois-ci, il veut aller plus loin et en réaliser une plus grande, placée à l’extérieur, sur un lieu de passage.

« La beauté de la chose, c’est de penser la murale afin de pouvoir l’installer à l’extérieur, fait-il savoir. Constituée de plusieurs panneaux, elle fera 80 pieds de longueur sur 4 à 5 pieds de hauteur. »

M. Carrier a déjà réalisé une esquisse à l’encre de Chine, qu’il colorise actuellement sur ordinateur.


L’artiste met en scène Saint-Raymond au fil des saisons et de son histoire.

Il explique : « Dans la réalisation de cette œuvre d’art, je m’attache à représenter les paysages de Saint-Raymond, mais aussi des activités qui ont marqué son passé et continuent de marquer son présent, comme la découpe du bois, la chasse et la pêche ou l’arpentage. Les Amérindiens, le début de notre histoire, y sont également présents. »

L’artiste s’est également inspiré de la saga historique Le Sentier des Roquemont, de René Ouellet.

Plusieurs aspects restent encore à définir, comme le support utilisé, l’emplacement de l’œuvre ou la façon dont les organismes et entreprises pourraient la commanditer. M. Carrier prévoit organiser une réunion d’information au printemps.

D’ici là, on peut suivre l’évolution du projet sur la page Facebook de l’artiste, Carrier Historica.

À lire également : Gino Carrier crée une murale pour Jean Denis Ltée

L’artiste Gino Carrier.

#Suivez-nous sur Instagram