L’éducation par le saumon

Cette année encore, la Corporation du bassin de la Jacques-Cartier (CBJC) dit avoir connu beaucoup de succès avec sa trousse éducative sur la biologie du saumon atlantique. Il faut dire que ce programme en était à sa quinzième édition et qu’on peut certainement le comparer à une machine bien rodée dont bénéficient toujours plus de jeunes.

Comme le veut la tradition, c’est avec la mise à l’eau de quelques centaines d’alevins (poissons de trois centimètres) que le programme de la trousse a pris fin, en juin, le long de la rivière Jacques-Cartier.

Avant que se déroule cette importante sortie, sachez que les classes participantes ont eu la chance d’apprendre beaucoup de choses sur le saumon atlantique. Grâce à la visite d’un chargé de projet de la CBJC et aux équipements qu’ils ont reçus, plus de six cents jeunes ont pu prendre soin adéquatement des œufs puis des petits poissons qu’ils ont vu croître au fil de la saison froide.

cbjc_trousse2018_1

Des œufs de saumon ayant été remis aux classes participantes (photo : CBJC)

Si une quinzaine d’enseignantes et enseignants provenant d’une dizaine d’écoles primaires de Portneuf et Québec de même que d’une école secondaire ont pris part à l’édition 2018 de la trousse, on s’en voudrait de ne pas souligner que la maison des jeunes de Stoneham-et-Tewkesbury a aussi choisi de vivre cette aventure. Dans tous les cas, les responsables ont dit être intéressés à remettre ce programme à leur agenda et cela fait évidemment le bonheur de la CBJC.

Enfin, soulignons que c’est grâce aux partenaires financiers que sont les Caisses populaires Desjardins de Québec et de Charlesbourg de même que le bureau du Nionwentsïo  que les étapes du cycle de vie du saumon atlantique sont connues par des centaines de nouveaux jeunes de notre région.

Pour plus de détails, il suffit de visiter le site Web de la CBJC, de composer le 1 888-875-1120 ou d’envoyer un message à l’adresse info@bjc.org.

Petit saumon deviendra grand

Du côté de Cap-Santé, la passe migratoire est de nouveau ouverte aux visiteurs. C’est l’endroit où se rendre pour en apprendre davantage sur le saumon atlantique. Nous invitons les curieux à lire notre article La CBJC « saute à l’eau » et rouvre la passe migratoire.

Photo principale (CBJC) : Des élèves participant à la remise à l’eau des alevins.