fbpx

Plus d’un million pour le Défi têtes rasées virtuel

Plus d’un million pour le Défi têtes rasées virtuel

QUÉBEC | Au Québec, ce sont près de 1000 personnes qui ont participé au Défi Têtes rasées depuis le virage virtuel du 27 mars. Plus d’un million de dollars ont été amassés pendant cette période.

De ce millier de personnes, 350 se sont rasées dans le cadre du Grand rassemblement virtuel du dimanche 31 mai.

Dans la région de Québec (incluant le territoire Capitale-Nationale, Beauce, Chaudière-Appalaches, Kamouraska-L’Islet, Bas-Saint-Laurent, Côté-Nord), 220 personnes ont relevé le défi et ont ainsi recueilli 315 000 $. Les défis virtuels dans les écoles, les entreprises, les groupes particuliers et les groupes privés ont permis d’amasser ce montant.

« Depuis le 27 mars, commente la chargée de projets développement philanthropique, Laurie Gingras, il y a eu à peu près une dizaine de défis têtes rasées dans le cadre de la campagne « Confiné, connecté et solidaire des enfants atteints de cancer ».

« C’est un virage qu’on a pris pour pouvoir continuer à tenir des défis têtes rasées Leucan en mode virtuel, dit Mme Gingras, autant dans le grand rassemblement virtuel du 31 mai que dans le confort de son foyer à toute date et toute heure ».

Des gens ont donc participé au défi avant même le 31 mai et continueront de le faire en juin, juillet et août.

Quant à elle, Laurie Gingras « passera le clipper » vers la fin juin. Elle a déjà recueilli près de 6 000 $, soit l’objectif qu’elle s’était fixée.

Chez Alcoa, entreprise qui en est à son 10e Défi têtes rasées, c’est le mercredi 27 juin qu’un défi aura lieu dans l’usine (en respectant bien sûr les consignes), en plus des défis virtuels pour les travailleurs qui ne sont pas au travail présentement.

« On s’est réinventé en faisant des défis virtuels, et la réponse a été très bonne, constate Laurie Gingras. On va continuer la campagne virtuelle tant qu’on n’aura pas le « go » pour pouvoir faire des rassemblements un peu plus grands. On espère pouvoir faire à l’automne des défis physiques sur des sites de rasage ».

« Les gens dans le moment ont un peu l’impression que la collecte de fonds c’est facile. Les gens atteignent leur objectif et le dépassent par deux à trois fois. Les gens ont compris que les enfants n’arrêtent pas d’avoir des diagnostics de cancer. On est tout aussi présent auprès d’eux et on est capables de leur offrir la même prestation de services ou presque », conclut Laurie Gingras.

En attendant, on peut continuer de s’inscrire sur têtesrasées.com et participer dans le confort de leur maison.

Photo: La marraine de Leucan, Marie-Mai a rasé ses cheveux en février dernier, dans le cadre du 20e anniversaire du Défi têtes rasées Leucan, présenté par Proxim. Crédit: Capture d’écran Facebook Marie-Mai.

 

#Suivez-nous sur Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.