Odile Pelletier met l’accent sur l’environnement

Maintenant que la campagne électorale tire à sa fin, Odile Pelletier, candidate de Québec solidaire (QS) dans Portneuf, a décidé d’insister sur un enjeu qui a été évacué des deux débats auxquels elle a participé, soit l’environnement.

Comme l’« audace de QS sur le plan environnemental » compte parmi les raisons qui l’ont poussée à faire le saut en politique, Odile Pelletier n’a pas voulu laisser le jour du vote arriver sans avoir abordé le « sujet ultra important » qu’est l’environnement.

Pour le faire, a-t-elle dévoilé en point de presse, hier après-midi, elle a eu l’idée de publier une série de cinq capsules vidéo sur sa page Facebook de candidate (une par jour, à 7h30). Alors que la première aborde l’environnement « au sens large », les quatre autres présentent « un aspect du plan de transition économique et écologique de QS ».



D’une durée d’environ une minute chacune, les capsules mises en ligne d’aujourd’hui à samedi traitent respectivement de l’industrie forestière, des terres agricoles, du transport collectif et de l’automobile

Dans tous les cas, a fait valoir Odile Pelletier, les capsules mettent de l’avant « des mesures qui auraient un impact dans Portneuf ». Sont du lot le développement du chauffage à la biomasse, le financement de l’agriculture locale, l’implantation de gares multimodales pour assurer un meilleur arrimage entre les réseaux de transport et les régions de même que la modulation des subventions versées pour l’achat d’automobiles hybrides.

Précisons enfin que c’est sous le signe de la « simplicité » que la candidate de QS dans Portneuf a choisi de parler de « ce dont il a trop peu été question pendant la campagne ».

Objectif et avenir

Tout au long de la campagne, Odile Pelletier soutient avoir reçu un bon accueil de ses concitoyens sur le terrain. Elle se montre donc confiante d’atteindre l’objectif qu’elle s’est donné pour le 1er octobre prochain, soit de dépasser la barre des 5 %. Elle améliorerait ainsi le taux obtenu par QS dans Portneuf aux dernières élections provinciales. Catherine Côté avait alors obtenu 3,92 % des voix.

Questionnée à savoir si elle se présenterait à nouveau pour QS lors des prochaines élections, Mme Pelletier a expliqué qu’elle laisserait alors la place à un candidat ou une candidate plus jeune. Elle entend par contre appuyer celui ou celle qui prendra le relais.

FRAPRU et logement social

Dans la foulée du lancement de sa série de capsules, Odile Pelletier est allée à la rencontre du groupe qui prend actuellement part à la grande marche du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU).

Étant donné que le logement social est « super important » pour son parti, la candidate de QS tenait à échanger avec les marcheurs qui veulent « interpeller les deux paliers de gouvernement sur les graves dénis du droit au logement qui accablent les ménages locataires à faible revenu et sur l’insuffisance des investissements dans le domaine du logement social ».

odile_pelletier_environnement_3

Les marcheurs sur la route 183, entre Grondines et Deschambault.

Portneuf bénéficierait des 50 000 logements sociaux que QS a promis de créer dans un premier mandat, a ajouté Odile Pelletier, car « 39 % des ménages de la circonscription gagnent moins de 20 000 $ par année ». À Donnacona, a-t-elle ajouté, « un ménage locataire sur dix dépense 50 % de son revenu pour payer son loyer alors c’est un besoin [le logement social] qui existe aussi dans le comté ».