Un complexe de santé pour Saint-Raymond

En janvier 2010, vous vous souviendrez que le bâtiment qui abritait Aux Primeverts, à l’angle des rues Saint-Jacques et Saint-Cyrille, a entièrement été détruit par les flammes. Sur le terrain laissé vacant à la suite de cet incendie, sachez qu’on retrouvera bientôt un complexe de santé.

La construction de ce « bâtiment à vocation médicale », qui est sur le point de débuter, est le fruit d’un partenariat entre l’entrepreneur général Castella Construction et la pharmacie Uniprix Picard et Simard.

Selon le pharmacien Marc Picard, ce projet permettra à ceux qui y participeront d’« entrer dans le vingt-et-unième siècle ». Si sa pharmacie sera au goût du jour et que le laboratoire qui y sera aménagé sera des plus efficaces, il estime que le complexe dans son ensemble permettra d’attirer des jeunes médecins et divers professionnels à Saint-Raymond.

Déjà, nous a confirmé Luc Lortie, président de Castella Construction, quatre médecins ont confirmé qu’ils s’installeraient au deuxième étage du bâtiment. Il s’agit des Drs Shields, St-Onge, Lambert-Julien et Séguin.

uniprix_construction_septembre2018

Les travaux de construction ont débuté le mardi 18 septembre.

Toujours au deuxième étage, des professionnels de la santé seront invités à se joindre aux médecins afin d’offrir une large gamme de services à la clientèle du complexe. C’est en fonction du temps qu’il faudra pour recruter ces professionnels, nous a fait savoir Luc Lortie, qu’une seconde phase de construction du bâtiment sera entamée.

Comme plusieurs se posent sans doute la question, précisons que c’est à compter de mars 2019 que les médecins et professionnels qui auront été recrutés d’ici là occuperont le haut du bâtiment. Leurs bureaux s’étendront sur 10 000 pieds carrés.

Pour ce qui est d’Uniprix, nous a indiqué Marc Picard, le déménagement se fera plus tard, soit en février 2020 si tout se déroule comme prévu. Profitons-en pour ajouter que la pharmacie s’étendra également sur 10 000 pieds carrés. Cela ressemble beaucoup à l’espace qu’occupe actuellement l’entreprise au cœur de Saint-Raymond.

Questionné à savoir si le bâtiment que sa compagnie s’apprête à construire s’harmonisera bien à son environnement, Luc Lortie nous a répondu qu’il respectera le Plan d’implantation et d’intégration architecturale de la Ville de Saint-Raymond.

Au cours des prochaines semaines, une conférence de presse devrait être tenue au sujet du complexe de santé. Nous devrions alors avoir plus de détails sur ce projet dont la valeur n’a toujours pas été révélée publiquement par les promoteurs.