Le Carac’Terre de Jenny Paquet

Les habitués savent que Caract’Terre est « la vitrine céramique de Québec » et que cette dernière est sur le point de fêter ses vingt ans. Entre autres personnes qui attendent avec impatience le vernissage de ce soir, il y a certainement l’artiste raymondoise Jenny Paquet. Elle compte parmi les trente céramistes qui participent à cette exposition.

À quelques heures du 5 à 7 festif qui lancera la vingtième édition de Caract’Terre, laquelle se déroulera du 27 juin au 8 juillet, Jenny Paquet nous a expliqué qu’elle prendra part pour une troisième fois à ce rendez-vous unique. Cette année cependant, ce n’est pas avec sa magnifique vaisselle qu’elle promet de séduire les visiteurs qui se rendront à la Place de l’Université-du-Québec pour l’occasion, mais avec Je voudrais réparer les fleurs.

Grâce à cette oeuvre, sachez que Mme Paquet espère provoquer des discussions de façon ludique. En s’arrêtant devant sa création, les visiteurs comprendront qu’elle traite d’étalement urbain et de gestion des eaux usées, mais ils ne devraient pas se sentir jugés. Peut-être songeront-ils à en profiter pour échanger sur le gaspillage, un autre sujet qui est important pour l’artiste.

jenn_paquet_caracterre2018

Je voudrais réparer les fleurs promet d’attirer l’attention. À droite, on voit une oeuvre de Loriane Thibodeau nommée Urgence #1. (Photo : Jenny Paquet)

Je voudrais réparer les fleurs, nous a révélé celle qui se fait toujours un devoir de dénoncer les dérives de la consommation, s’inscrit dans une démarche personnelle qui ne cesse d’évoluer. Alors qu’elle a d’abord voulu pointer du doigt ceux qui causent du tort à l’environnement, voilà qu’elle souhaite aujourd’hui susciter la réflexion en misant sur le plaisir.

Jenny Paquet espère évidemment que bien des gens de Saint-Raymond et des alentours profiteront de Carac’Terre pour apprécier son œuvre de même que celles des autres céramistes retenues pour la vingtième mouture de l’événement. Notez qu’une autre Portneuvoise sera de la partie, soit la fort talentueuse Marie-Claude Girard.

Vous trouverez plus de détails sur Carac’Terre au www.caracterre.ca, mais précisons tout de même que la programmation est très intéressante et que l’entrée est gratuite.

Démo et essai au marché public

Le 16 septembre prochain, Jenny Paquet participera au marché public de Saint-Raymond dans le cadre de la Route des Arts et Saveurs Portneuf. En plus d’en profiter pour faire une démonstration de tournage, elle invitera les intéressés à se frotter à cette technique qui demande beaucoup de dextérité.

Photo principale : La céramiste Jenny Paquet participera à la vingtième édition de Carac’Terre.