De Lac-Sergent à L’Anse-Saint-Jean pour Johanne Normand

Des œuvres de l’artiste multidisciplinaire Johanne Normand ont récemment été transportées de son atelier de Lac-Sergent à L’Anse-Saint-Jean. Une autre de ses créations se trouve actuellement à Québec et, bien entendu, elle invite le grand public à en profiter pour prendre la route et découvrir son art.

Du côté de Québec, c’est à la galerie d’art L’Espace contemporain qu’une création de Johanne Normand est en vedette. Dans le cadre de l’exposition collective Urbanités qui y sera présentée jusqu’au 27 mai, elle espère séduire les visiteurs avec « La nature, je me souviens… ». Cette œuvre, nous a-t-elle dit, fait partie d’une série nommée « Un sanctuaire pour nous ».

Si vous connaissez Mme Normand, vous ne serez pas surpris d’apprendre que cette nouvelle série est inspirée « de la nature et de notre lien à la terre nous rappelant que tout est relié ». C’est notamment le cas, explique-t-elle, pour les végétaux et leur « monde sous-terrain racinaire » de même que pour « l’animal qui est connecté à son environnement pour sa survie ».

johanne_normand_mai2018_3

L’artiste multidisciplinaire Johanne Normand

Considérant que les humains sont complètement dépendants de l’« équilibre existant entre les espèces vivantes » et de la relation qu’ils ont avec leur environnement, vous comprendrez que l’artiste a l’étalement urbain à l’œil. L’instant d’Urbanités, elle aimerait bien que le public voit en son œuvre une occasion de réfléchir « sur notre avenir et sur notre passé pas si lointain où des hommes vivaient en harmonie avec leur environnement et avec le vivant ».

Du côté de L’Anse-Saint-Jean, village magnifique s’il en est, c’est au Café du Quai qu’il faudra poser les pieds pour apprécier le travail de Johanne Normand. D’ici le 10 juillet, les murs de ce lieu de rencontre seront ornés d’œuvres créées sur toile de bois. Placage de bois, gravure sur papier, collage et dessin y seront à l’honneur tous les jours.

johanne_normand_mai2018_2

Détail d’une des œuvres de la série « Un sanctuaire pour nous »

Précisons que dans le cadre de cette exposition, celle qui remercie Placages Saint-Raymond de lui avoir fourni gracieusement du matériel traite de la nature, de ses précieux habitants et de l’urgence qu’il y a de protéger l’écosystème de notre planète.

Enfin, rappelons que Johanne Normand a étudié à l’Académie des beaux-arts de Silvia Araya, qu’elle a complété une formation en design d’intérieur à la Maison Jaune de Québec et qu’elle est propriétaire de l’entreprise Les Créations d’Ambiance Fiat Mihi.

Photo principale : Détail de The Duck Hunter