Un nouveau système d’échange remplace l’Accorderie de Portneuf

Récemment, les membres de l’Accorderie de Portneuf ont reçu un message important de la part du président Philippe Bélanger. Il leur a annoncé que leur Accorderie allait bientôt se retirer du Réseau Accorderie. C’est chose faite depuis le 1er mai et, à ce qu’on nous a dit, cela n’aurait pas eu d’impact majeur sur les AccordeurEs de la région.

Il faudrait plutôt dire les anciens AccordeurEs, car comme vous le savez maintenant, l’Accorderie de Portneuf n’est plus. Heureusement pour eux, a cependant fait savoir Philippe Bélanger, « le conseil d’administration de l’Accorderie de Portneuf a pris la décision de poursuivre sa mission sous un nom différent […] et d’honorer les heures accumulées par ses membres ». Le nom temporaire du nouvel organisme est Solidarité Temps Talents Portneuf.

Dans la lettre qui a été envoyée aux membres de l’Accorderie de Portneuf, le président explique évidemment pourquoi le conseil d’administration a pris la décision de s’affranchir du réseau dont Portneuf faisait partie jusqu’à tout récemment.

accorderie_peinture

Peinturer compte parmi les services offerts par les AccordeurEs.

« Lorsque nous avons adhéré au Réseau Accorderie en mai 2013, écrit-il, c’était dans le but de démarrer une Accorderie dans la MRC de Portneuf. À l’époque, le Réseau Accorderie était confiant de pouvoir obtenir avant 2016 un financement gouvernemental régulier pour l’ensemble des Accorderies du Québec ». Les responsables de l’Accorderie de Portneuf pensaient donc qu’ils auraient seulement à trouver du financement pour ses deux ou trois premières années d’existence.

Comme les années ont passé sans que le Réseau arrive à trouver le financement tant espéré, que « rien n’indique qu’il va y arriver » et qu’il exige « une cotisation annuelle élevée » que l’Accorderie de Portneuf n’avait plus les moyens de payer, explique Philippe Bélanger dans la lettre envoyée aux membres, l’Accorderie qu’il préside a été exclue du Réseau Accorderie.

Deux autres Accorderies de la province seraient dans la même situation, nous a confirmé Christine Tanguay. Cette dernière a été coordonnatrice de l’Accorderie de Portneuf tout au long de son existence et jouera le même rôle au sein de la nouvelle organisation qui lui succédera.

accorderie_avril2017_1

Christine Tanguay coordonnait l’Accorderie de Portneuf et coordonnera le nouvel organisme d’échange. Sur cette photo, on la voit en compagnie d’AccordeurEs de la région.

Une assemblée à ne pas manquer

Le vendredi 8 juin, à 18h30, ceux qui siégeaient au conseil d’administration de l’Accorderie de Portneuf tiendront une assemblée générale à l’hôtel de ville de Portneuf. Les AccordeurEs sont invités à y participer. Ce sera l’occasion pour eux d’avoir plus de détails sur ce qui s’en vient et de choisir un nouveau nom pour l’organisme qui chapeautera leurs activités.

Parlant de leurs activités, il importe de dire que Philippe Bélanger a confirmé que le « système d’échange de services » créé dans Portneuf, mis à part son nom, « demeure identique » pour l’instant. Les membres qui ont des questions sur les procédures à suivre ou la période de transition actuelle n’ont qu’à contacter Christine Tanguay au 418 326-1284 ou à l’adresse christine.tanguay@solportneuf.org.

La page Facebook Solidarité Temps Talents Portneuf et le site Web temporaire https://sites.google.com/solportneuf.org/solportneuf sont à visiter pour avoir plus d’information.