Produits de la terre et d’artisanat pour la Criée des âmes

Poulets, canard, bois de chauffage, pommes de terre, sirop d’érable, plantes vertes, tartes et galettes, produits d’artisanat, autant d’items qui figuraient sur la liste des articles vendus à l’encan lors de La Criée des Âmes de dimanche dernier à l’église de Pont-Rouge.

Inscrite à la programmation du 150e anniversaire de la Ville, la Criée coïncidait volontairement avec la célébration du culte du premier dimanche de novembre. Cette messe lance une invitation particulière aux gens qui ont pleuré un ou une des leurs pendant l’année.

Une centaine de personnes sont restées et se sont regroupées à l’arrière de l’église à la fin de la messe. Absolument tous les articles ont été vendus, et selon Simon Julien, du comité du 150e, « on aurait pu en vendre plus si on en avait eu plus ».

« L’idée était d’offrir des produits de la terre et des produits d’artisanat. Ça relève de la culture, mais aussi des convictions que les gens avaient à l’époque concernant l’entraide et la solidarité. En plus, ça montre le talent des gens », dit M. Julien.

L’encan qui a duré 35 minutes était animé par M. Fernand Lesage. Âgé de 80 ans, M. Lesage a animé la Criée avec énergie et conviction.

On se souvient notamment de Fernand Lesage pour son animation pendant les 25 premières années de l’Encan des Lions.

L’encan de dimanche a rapporté une somme de 1001 $, un montant supérieur aux attentes, puisque certains articles se sont même vendus le double de leur valeur. L’argent ira à la Fabrique, qui le consacrera entre autres au parcours pastoral des plus jeunes.

criée_des_âmes1