Une cinquantaine de participantes au 15e « Femmes en réseau, femmes d’action »

Mardi dernier, une cinquantaine de femmes ont répondu à la 15e invitation « Femmes en réseau, femmes d’action », organisée par la SADC (Société d’aide au développement de la collectivité) de Portneuf. Cette édition 2017 se tenait dans le décor authentique de l’Auberge du Couvent de Saint-Casimir.

Comme l’explique l’organisatrice Doris Julien, cette 15e édition s’est inspirée des commentaires des participantes à l’activité affaires du printemps dernier, où les femmes ont fait état des besoins qu’elles ressentaient face à leurs lacunes potentielles.

Les quatre conférences avaient donc pour but de combler certains manques évoqués par les femmes. « On a des conférencières exceptionnelles, qui ont accepté d’être ici ».

Au nombre de ces conférencières et conférencier, Lisa Leblanc, qui a développé le thème de la « Gestion de la performance et de la non performance », Anne Marcotte, qui a fait état de l’importance d’être audacieuse dans la vie si on veut arriver à ses fins, Annie Létourneau, qui a élaboré sur l’importance d’avoir des prospects et à toujours les entretenir, et Marco Roy, sur le thème « Domptez votre zoo mental ».

Trois femmes entrepreneures se sont jointes à la table ronde qui a suivi : Hélène Mathieu, des jardins Atsenti Auarata, Dominique Bélanger, de Radar Communications, et Danielle DuSablon, du studio de photographie Étienne Sablon. Mme DuSablon a remplacé à pied levé une autre entrepreneure qui n’avait pas pu se présenter.

Mentionnons aussi la présence de Suzanne Breton, de Raymond Chabot Grant Thorton, qui a animé un atelier sur « La planification stratégique et ses avantages pour votre entreprise ».

Une conférencière surprise a également pris la parole, soit la jeune femme d’affaires Éliane Gamache Latourelle. Le thème qu’elle a développé est « Il faut arrêter de penser et agir ».

Modèle de réussite, Mme Gamache Latourelle a connu un parcours spectaculaire. Pharmacienne de profession, elle s’est bâti un petit empire. Propriétaire de plusieurs entreprises, elle a réalisé son rêve de devenir millionnaire à 30 ans. Disant « avoir tout investi dans la route de la destinée, je ne suis plus millionnaire à présent, confie-t-elle, mais je suis en route pour le redevenir. Je suis en affaires et je prends des risques, j’ai tout donné et recommencé ».

La SADC présente deux événements par an destinés aux femmes. Le prochain aura lieu au printemps prochain.

femmes_en_réseau_2017-1

Deuxième de la gauche, l’organisatrice Doris Julien est entourée des conférencières Annie Létourneau, Anne Marcotte et Lisa Leblanc.

femmes_en_réseau_2017-2

La jeune entrepreneure de 33 ans, Éliane Gamache Latourelle, avec Mme Julien.

femmes_en_réseau_2017-3

Les participantes réunies dans une salle afin d’écouter la conférence de Mme Leblanc.