Santé : François Paradis en visite dans Portneuf

Dans le cadre de sa tournée des régions afin de rencontrer les intervenants du domaine de la santé, le député de Lévis et porte-parole en santé pour la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Paradis, s’est rendu à Saint-Raymond le 6 octobre.

« L’objectif, c’est vraiment de prendre le pouls de la situation », indique Vincent Caron, candidat de la CAQ dans Portneuf aux élections provinciales 2018, qui accompagnait le député dans sa visite. « On veut s’imprégner de la réalité sur le terrain pour faire un état des lieux du système de santé », ajoute-t-il.

François Paradis et Vincent Caron ont rencontré des membres du Comité de citoyens pour la sauvegarde des soins de santé dans Portneuf, afin de savoir quelles étaient leurs préoccupations. Plusieurs sujets ont été abordés, comme les bris de services dans les urgences ou l’absence d’un appareil de tomodensitométrie (TACO) à l’hôpital de Saint-Raymond.

Le député de Lévis a salué l’action des membres du Comité et les a assurés de son soutien : « Ce sont des personnes qui ont pris leur bâton de pèlerin afin d’exprimer une volonté forte de la population d’obtenir un système de santé calqué sur les réalités du milieu. »

Lors d’une conférence de presse, M. Paradis a notamment dénoncé la centralisation du pouvoir décisionnel qu’a engendré selon lui la réforme du réseau de la santé et des services sociaux du gouvernement libéral. « Partout où l’on va, les gens nous disent qu’il y a des décisions qui sont prises qui ne correspondent plus aux réalités locales, affirme-t-il. Nous avons présentement une structure pyramidale où tout se décide au sommet. »

Pour l’ex-animateur de TVA, les démarches à effectuer pour que les besoins de la population soient mieux pris en compte s’apparentent à un parcours du combattant. « Notre réseau de santé doit soigner, pas rendre malade, lance-t-il. On s’épuise à obtenir des choses qui font du gros bon sens. »

Le député veut réintégrer « ceux qui ont la connaissance du terrain», comme les comités locaux, dans le processus décisionnel. « Je veux que chaque région du Québec puisse être en mesure de bien comprendre les besoins exprimés », déclare-t-il.

M. Paradis n’a pas hésité à qualifier la réforme du gouvernement libéral de « réforme des chiffres et du Google Maps », où tout est millimétré et jugulé sans tenir compte des patients.

Une tournée loin d’être terminée

Au cours de sa « tournée santé » qui a débuté le mois dernier, François Paradis s’est déjà rendu à Drummondville, Bécancour ou encore Victoriaville. Après Saint-Raymond, il devait se rendre à Montréal cette semaine, notamment pour visiter l’Hôpital général juif.

visite_paradis

Vincent Caron, candidat de la CAQ dans Portneuf aux élections provinciales 2018, et François Paradis, député de Lévis et porte-parole en santé pour la CAQ.