UTHC 2017 : une belle aventure sportive et humaine pour Atout Cohésion

Le 9 septembre 2017 aura été une date à marquer d’une pierre blanche pour Atout Cohésion, un club de course en sentier basé à Duchesnay. Trente-quatre de ses membres se sont brillamment distingués lors de l’Ultra-Trail Harricana du Canada (UTHC) à La Malbaie, que ce soit par leur performance sportive ou par leur contribution dans la lutte contre la sclérose en plaques.

Malgré une sinusite sévère et de la fièvre, Marjorie Alain, de Saint-Raymond, a tout de même décidé de courir le 42 km, l’une des nombreuses épreuves de l’UTHC.

Comme elle, 33 autres membres d’Atout Cohésion, provenant majoritairement de la région de Portneuf et de ses alentours, se sont inscrits pour prendre part à ce défi d’envergure.

Au bout du 20e kilomètre, la situation se corse pour Marjorie, qui ne pense pas à ce moment pouvoir terminer la course. La Raymondoise demande à Rebecca Filion, une autre membre qui l’accompagne, de terminer la course sans elle.

Rebecca refuse, préfère sacrifier sa performance sportive, et les deux coureuses finissent par franchir la ligne d’arrivée ensemble. Un fait assez rare, surtout à ce niveau.

Une course hors-norme, des performances éblouissantes

L’Ultra-Trail Harricana du Canada se déroule chaque année à La Malbaie, au centre de ski du mont Grand-Fonds.

Au fil du temps, l’UTHC s’est imposé comme la référence en course de sentier au Canada. Pour de nombreux coureurs, il s’agit de la course ultime de la saison. Elle offre de somptueux décors dans l’arrière-pays de Charlevoix ainsi qu’un défi de taille sur le plan physique.

«  C’est la seule compétition canadienne à faire partie du circuit international de l’Ultra-Trail World Tour », précise Raphaël Perret, président et cofondateur de l’entreprise Atout Cohésion, dont dépend le club de course en sentier du même nom.

Cette année, les membres ont pris part aux épreuves du 10, 28, 42, 65 et, pour les durs de durs, du 125 km, avec un 4000 m de dénivelé positif.

atoutcohesion3

Sur place, de nombreux Portneuvois avaient fait le déplacement pour encourager les sportifs.

Les nombreux mois de préparation ont porté leurs fruits, puisque 10 membres du club se classent dans le top 10 de leur catégorie.

« Ce n’était pas une évidence il y a encore peu de temps, mais les membres ont vraiment brillé par leur belle performance », se réjouit M. Perret.

Près de 4500 dollars de dons remis

À chaque édition, les participants à l’UTHC peuvent remettre des dons afin de financer la recherche sur la sclérose en plaques.

« Atout Cohésion était déjà présent à l’événement l’an dernier, mais on venait tout juste de se créer et je n’étais pas vraiment au fait de la cause, raconte Raphaël Perret. Je suis allé voir les organisateurs de la course et je leur ai expliqué que l’on s’investirait pour la prochaine édition. »

Au départ, le club s’est fixé un objectif de 1500 $. Finalement, ce sont près de 4500 $ qui ont été amassés pour la cause. « C’est une grande fierté, il y a eu une mobilisation incroyable des membres », note M. Perret.

atoutcohesion2

Atout Cohésion a remis un chèque de 4405 $ à la Société canadienne de la sclérose en plaques.

Atout Cohésion est ainsi arrivé à la première place des équipes impliquées dans la collecte de fonds organisée par la Société canadienne de la sclérose en plaques lors de l’UTHC.

L’importance de la chimie de groupe

Atout Cohésion se donne pour principal objectif d’aider les personnes voulant relever des défis sportifs. L’entreprise comporte trois volets : le club de course en sentiers, un accompagnement pour prendre part à des événements sportifs à l’international ainsi que des activités de mobilisation au sein des entreprises.

En ce qui concerne le club, des cours sont donnés quotidiennement à la station touristique Duchesnay ou dans plusieurs villes de Portneuf.

Raphaël Perret, qui compte plus de 25 ans d’expérience de course en sentier, explique : « Les cours sont organisés en fonction des niveaux de chacun. On court à plusieurs, et cela facilite beaucoup les choses. Si l’on s’appelle Atout Cohésion, ce n’est pas un hasard. La chimie de groupe fonctionne, et la preuve en a été faite lors de l’UTHC. »

Pour en savoir davantage sur Atout Cohésion, consultez la page Facebook ou contactez Raphaël Perret en écrivant à atoutcohesion@gmail.com.

Résultats

Dix membres d’Atout Cohésion se sont classés dans le top 10 de leur catégorie. Les classements sont donnés selon la catégorie des participants.

10 km
Stéphanie Duval (Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier), 4e
Marc Pelletier (Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier), 5e
Nathalie Noël (Saint-Raymond), 9e

28 km
Rachel Martel (Saint-Raymond), 3e de sa catégorie, à 30 secondes de la deuxième place.
Judith Boilard (Saint-Raymond), 4e
Jasmine Gargowitsch (Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier), 5e

42 km
Yvan Grondin (Sainte-Catherine-de-la-Jaques-Cartier), 3e
Rebecca Filion (Lac-Sergent), 7e
Camille Gélinas (Québec), 8e

65 km
Annou Théberge (Shannon), 9e

À noter également la prouesse de Karine Nadeau, qui a terminé son premier 125 km.

Bien qu’ils ne fassent pas partie d’Atout Cohésion, il était impossible de terminer cet article sans mentionner les performances de deux ultra-trailers.

Vivien Laporte, de Rennes en France, a été le premier non-Canadien a remporté l’épreuve du 125 km. Il courait afin de rendre hommage à un ami décédé récemment sur les pentes du Mont-Blanc, Matthieu Craff.

Pour sa part, Simon Trépanier, de Sainte-Christine-d’Auvergne, a décroché une très belle 7e place dans la même épreuve.

Atout Cohésion tient à remercier plusieurs commanditaires et partenaires locaux pour leur appui : Dalton Ford (Saint-Raymond), Le Roquemont (Saint-Raymond), Groupe Aventure Azimut (Saint-Raymond), Station touristique Duchesnay (Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier) et Tim Hortons Jean-Bernard et Karine (Québec).