L’aluminerie de Deschambault fête ses 25 ans

Le dimanche 17 septembre dernier, c’est par une belle journée ensoleillée que l’église de Deschambault a accueilli les dignitaires, employés, partenaires et organismes soutenus par la Fondation Alcoa pour une cérémonie soulignant les vingt-cinq ans d’existence de l’aluminerie de Deschambault. 

Jean-Pierre Gilardeau, premier directeur général, a rappelé quelques beaux souvenirs des débuts de l’implantation de l’aluminerie dans la région. Le Moulin de la Chevrotière, aujourd’hui classé monument historique, a abrité les premiers bureaux de l’entreprise et c’est là qu’a commencé la mise sur pied de la première équipe d’employés.

25Alcoa1

L’événement s’est déroulé à l’intérieur de l’église de Deschambault.

Des employés reconnus mondialement

À l’époque, les dirigeants ont fait un pari risqué : former sur place des résidents de Portneuf plutôt que d’aller chercher du personnel déjà formé à l’extérieur. Ce choix s’est avéré payant.

Selon les dirigeant de l’entreprise, ce modèle en ressources humaines a acquis une réputation internationale. Plusieurs employés de Deschambault ont ainsi  été appelés à exporter la formule dans d’autres usines à travers le monde.

L’actuel directeur général, Jean-Yves Carrier, a également souligné l’implication des partenaires qui ont accompagné l’aluminerie dans son développement : « Chers partenaires, vous avez fait la différence en étant présents dans les moments les plus fastes comme les plus difficiles, que nous avons traversés ensemble. »

Un legs aux Portneuvois

​Le Moulin de la Chevrotière revêt une signification particulière pour les employés d’Alcoa, c’est pourquoi un projet de legs mettant en valeur le lieu a été présenté aux personnes présentes lors de la cérémonie.

Les vestiges du passé qui se trouvent sur les terrains jouxtant le moulin seront restaurées et leur histoire sera racontée tout au long d’un parcours qui portera le nom d’Allée Alcoa.

25Alcoa3

Le plan du projet de l’Allée Alcoa.

On y retrouvera, entre autres, les vestiges d’un ancien chantier naval, un ancien barrage, un tunnel sous la route, des haltes et un étang qui servira de patinoire l’hiver.

Ce projet a été conçu par la Portneuvoise Nadine Beaudet avec l’aide du directeur général de Culture et Patrimoine Deschambault-Grondines, Donald Vézina.

25Alcoa2

Jean-Pierre Gilardeau, premier directeur général de l’aluminerie.