Les pompiers de Pont-Rouge fêtent leur centième anniversaire

Le 27 août, la brigade des incendies de Pont-Rouge a célébré en grande pompe ses 100 ans. De nombreuses activités étaient organisées pour souligner l’anniversaire.

Un siècle d’interventions au service de la population, ça se fête ! Le dimanche a débuté à l’église avec une messe, comme dans le temps du fameux Festival des pompiers de Portneuf.

Un vibrant hommage a été rendu aux femmes et aux hommes du feu. Trompette et cornemuse étaient de sortie pour l’occasion.

« On a eu de très beaux commentaires sur cette cérémonie », rapporte René Pouliot, l’un des trois capitaines du Service de sécurité incendie, qui compte actuellement trente pompiers.

Plus tard dans la matinée, sous un beau ciel bleu, les Pont-Rougeois étaient conviés aux « portes ouvertes » de la caserne.

Riches et variées, les activités revêtaient une dimension à la fois festive et de sensibilisation : démonstration de mâchoires de vies, simulation de feu de cuisinière, visite des camions incendie et d’équipements, kiosque d’information ou encore jeux gonflables.

pompiers1

Les camions étaient de sortie pour les festivités.

Des policiers de la Sûreté du Québec, qui peuvent parfois être amenés à travailler de concert avec les pompiers pour déterminer les causes d’un incendie, étaient sur place. Le Service ambulancier était également sur les lieux.

Pour sa part, la Société de l’assurance automobile du Québec avait mis à disposition un camion 10 roues pour sensibiliser la population aux angles morts. De plus, un simulateur de tonneaux permettait de sensibiliser aux dangers du non-port de la ceinture.

« Nous remercions chaleureusement toute la population pour sa participation aux activités », a déclaré M. Pouliot.

Une histoire riche

Le samedi, pompiers actuels et anciens s’étaient retrouvés pour un brunch, une excellente occasion de partager des souvenirs.

La brigade des incendies de Pont-Rouge a été fondée en 1917. Cette même année, des bornes-fontaines ont commencé à être installées. Les premières interventions se faisaient à l’aide d’une voiture hippomobile.

Il faudra attendre 1949 pour que la municipalité dispose d’un camion d’une capacité de 150 gallons. L’équipement se modernise vraiment dans les années 1970 avec des véhicules de plus grande capacité et des pompes avec plus de débit.

En janvier de cette année, le comité des fêtes du 150e avait lancé une série d’émissions portant sur l’histoire de la ville. Aimé Larue et Jacques Faucher, d’anciens chefs de la caserne, ont apporté leur collaboration pour retracer l’histoire des pompiers de Pont-Rouge dans une vidéo que l’on peut retrouver ici.

pompiers2

Une partie des pompiers de Pont-Rouge.