L’année scolaire à l’école primaire de la Grande-Vallée

L’équipe de direction composée de Mélanie Cayer, Éric Deschênes et Isabelle Naud s’apprête à recevoir les 750 élèves (807 l’an dernier) inscrits à l’école primaire Grande-Vallée pour 2017-2018. À ce nombre s’ajoutent 39 élèves du programme Passe-partout. Ce programme s’adresse aux 4 ans qui viennent une demi-journée dans la semaine.

L’année scolaire débutera le mercredi 30 août, six jours après la rencontre avec les membres du personnel.

C’est la saison dernière que le nom de Grande-Vallée a été adopté pour désigner ce qui était auparavant les écoles, puis les pavillons Saint-Joseph et Marguerite-d’Youville. On parle maintenant de bâtiments Saint-Joseph et Marguerite-d’Youville pour désigner les deux sites d’enseignement primaire de Saint-Raymond.

Comme tous ont pu le remarquer, le bâtiment Marguerite-d’Youville a été l’objet de travaux cet été, travaux qui prendront fin dans quelques semaines. Notons ici, à la demande de la direction, qu’un brigadier assurera la sécurité des élèves dans les zones de débarquement et d’embarquement des enfants, jusqu’à la fin les travaux.

Les travaux qui se chiffrent à 650 000 $ ont permis le remplacement des fenêtres et la rénovation de la façade. En outre, en partenariat avec la Ville, les piles qui soutiennent l’école ont été peintes par une équipe d’artistes peintres en lien avec le 150e anniversaire du Canada, grâce à une subvention de 10 000 $ du programme fédéral Canada 150. Les oeuvres représentent les diverses régions du pays.

L’année scolaire verra le réaménagement du parc-école du bâtiment Saint-Joseph et de ses zones de jeu. Et un agrandissement du parc de jeux du bâtiment Marguerite-d’Youville, où de nouveaux modules destinés aux enfants d’âge pré-scolaire se rajouteront.

Ces améliorations aux parcs-écoles sont possible grâce aux montants reçus dans le cadre du Grand Défi Pierre Lavoie (GDPL). Pour l’année scolaire 2016-2017, c’est une somme globale de 62 000 $ que se sont partagée les niveaux primaire et secondaire à Saint-Raymond. De ce montant, 20 000 $ proviennent de la campagne menée dans la communauté. La direction en profite pour remercier la population, Scierie Dion qui s’est fortement impliquée, et les 25 entreprises qui se sont impliquées dans cette cueillette de fonds.

L’école primaire Grande-Vallée a donc reçu 31 000 $, qui s’ajoutent aux 42 500 $ reçus l’année précédente toujours dans le cadre du GDPL.

Les autres montants nécessaires au financement de ces réalisations sont venus du Ministère et de la Commission scolaire.

« Phase 2 » du 175e

Parlons maintenant de l’année scolaire comme tel, dont la thématique sera la « phase 2 » du 175e de Saint-Raymond, qui va faire honneur aux pionniers de Saint-Raymond. On veut aussi enseigner aux enfants qu’ils sont eux-mêmes des pionniers qui laissent leur trace dans l’école. Le thème retenu est « Pionnier d’un jour, pionnier toujours ».

« On continue de développer le sentiment d’appartenance », ajoute Éric Deschênes.

Comme nous en parlerons un peu plus loin, mentionnons que les équipes de sport scolaire de même que la chorale portent justement le nom de «Pionniers ».

« On va également travailler le projet éducatif en lien avec la Loi 105, qui demande aux commissions scolaires d’avoir un plan d’engagement vers la réussite. On va travailler notre projet éducatif pour le mettre en place normalement en 2018-2019 », explique Mme Cayer.

Le programme d’aide aux devoirs et leçons va rester une priorité.

Nombre d’élèves par niveau

Pré-scolaire 5 ans, 105 élèves, 6 groupes

1re année, 106 élèves, 5 groupes

2e année, 121 élèves, 6 groupes

3e année, 125 élèves, 4 groupes

4e année, 100 élèves, 4 groupes

5e année, 106 élèves, 4 groupes

6e année 86 élèves, 4 groupes

En outre, deux classes donnent l’enseignement sur deux niveaux, soit une classe de 3e / 4e année, et une classe de 5e / 6e année.

Cette année, l’école n’offre pas le niveau maternelle 4 ans. « On aurait eu le nombre d’élèves suffisants, mais on avait pas les codes postaux correspondants à ceux que le ministère nous ont fournis », précise la directrice Mélanie Cayer.

« On est contraints de recruter selon les codes postaux qui nous sont donnés par le ministère », rajoute M. Deschênes. Un système contesté qui a fait l’objet de représentations auprès du ministère.

Outre les 43 enseignants, le personnel comprend 27 personnes au service de garde, 4 orthopédagogues, 6 techniciennes en enseignement spécialisé, un psychologue, une travailleuse sociale, en plus des 4 secrétaires et 4 concierges.

Le programme d’anglais intensif se poursuivra au niveau des sixièmes années. Les élèves suivront cinq mois d’anglais intensif. L’autre partie de l’année est concentrée sur le français et les mathématiques.

Les Pionniers

Pour une deuxième année, le projet hockey lancé dans les écoles primaires portneuvoises par l’ex-hockeyeur Joé Juneau sera mis en application à l’école Grande-Vallée. La nouveauté est que les élèves de 4e année se joindront aux élèves de 2e et 3e années qui faisaient déjà partie du programme l’an dernier.

De la mi-septembre à la mi-avril, les 76 élèves participants consacreront six périodes du cycle de neuf jours à l’apprentissage du hockey, pendant 14 des 20 cycles que comporte l’année scolaire. Ce programme est essentiellement axé sur la persévérance scolaire.

Outre le hockey, le sport scolaire des Pionniers comprendra trois équipes de mini-basket qui feront partie de la ligue RSEQ Portneuf.

epgv_direction

La directrice Mélanie Cayer entourée de ses adjoints Isabelle Naud et Éric Deschênes

epgv_piles

Les piles ont été peintes par une équipe d’artistes grâce au programme Canada 150.

epgv_3

Les travaux de rénovation de la façade du bâtiment Maguerite-d’Youville