Lac Simon : une station de lavage pour préserver la qualité de l’eau

L’Association de Protection de l’Environnement du Lac Simon (APELSIMPO) et le député de Portneuf, Michel Matte, ont inauguré le 20 juillet une station de lavage des embarcations nautiques en provenance ou de retour de plans d’eau extérieurs. Ce projet doit permettre de maintenir la qualité de l’eau du lac Simon.

Le lac Simon est réputé pour sa beauté, sa tranquillité et sa propreté. Un règlement local y interdit déjà l’usage de moteurs à combustion interne, ce qui contribue à préserver les berges et la qualité de l’eau.

Toutefois, la venue d’embarcations provenant d’autres plans d’eau pourrait mettre en péril la qualité de l’eau par la prolifération d’espèces envahissantes.

Ces derniers temps, les médias se sont largement fait l’écho de la propagation exponentielle de la myriophylle à épi dans toutes les régions du Québec. Souvent qualifiée de « plante zombie », elle se multiplie très rapidement lorsqu’on la coupe et étouffe la flore aquatique.

La plante se propage de lac en lac par les bateaux à moteur, mais aussi par les kayaks, les canoës ou les pédalos. Ainsi, pour éviter toute contamination par la myriophylle à épi ou de toutes autres espèces, de plus en plus de municipalités instaurent des programmes de nettoyage des embarcations avant la mise à l’eau.

« L’Association de Protection de l’Environnement du Lac Simon et moi-même sommes fiers d’avoir mis sur pied le projet de la station de lavage, indique Nicolas Dion, vice-président de l’APELSIMPO. La qualité exceptionnelle de l’eau de notre lac est une préoccupation importante pour nous et la station contribuera à en assurer la protection à long terme. »

« Je suis heureux de m’associer à ce projet qui est un outil supplémentaire pour la protection des lacs et de la faune », a pour sa part déclaré M. Matte, qui espère que le projet servira de modèle pour d’autres plans d’eau de la région.

Un service gratuit

La station de lavage des embarcations est ouverte tous les jours aux mêmes heures que le Centre Vacances Lac Simon, à savoir toute la journée. Le service est offert gratuitement.

Une pancarte explique les étapes à suivre pour décontaminer son embarcation. Une brosse ainsi qu’un jet d’eau haute pression sont mis à la disposition des usagers.

Toutes les embarcations ou remorques ayant été en contact avec l’eau doivent obligatoirement passer par la station de lavage afin d’accéder au lac.

Le projet de la station de lavage a été concrétisé grâce à l’appui du député Michel Matte, des municipalités de Saint-Léonard-de-Portneuf et de Sainte-Christine-d’Auvergne ainsi que du Centre Vacances Lac Simon.

station_lavage_lac_simon

Le député de Portneuf, Michel Matte (au centre, chemise bleue), entouré des représentants des municipalités de Saint-Léonard-de-Portneuf et de Sainte-Christine-d’Auvergne, de l’APELSIMPO et du Centre Vacances Lac Simon.