Saint-Raymond : une mosaïculture pour le 175e

Dans la lignée des célébrations du jour anniversaire de la fondation de Saint-Raymond il y a 175 ans, on dévoilait, le dimanche 27 mai dernier,  ce qui est une nouveauté chez nous, soit une mosaïculture.

L’idée est venue lors de discussions au sein des membres du comité d’embellissement, lorsqu’un appel pour des projets commémoratifs avait été lancé par le président des Fêtes Philippe Moisan. C’était un projet qui intéressait notamment l’horticultrice en chef de la Ville, Odette Maheu. De fil en aiguille, les concepteurs sont allé chercher formation et information sur le sujet.

Il s’agissait notamment de faire coïncider l’installation avec la date d’érection canonique de Saint-Raymond.

Michel Champagne, des jardins FloreSsens, a développé un concept qui a permis de cultiver les plantes en serre, et d’en faire l’installation quand le sol était relativement prêt. Odette Maheu est responsable de la conception végétale de la création, en plus d’assurer la gestion du projet et l’entretien de l’oeuvre.

Comme l’explique Johane Boucher (FloreSsens), « l’enjeu de la mosaïculture est ce que j’appelle des petites princesses, toutes petites ».

« Avec  une saison végétale relativement courte dans la région, poursuit-elle, il est plus difficile d’avoir des plantes qui sont pleinement épanouies ». Les fleurs qui composent la mosaïque seront normalement à maturité en juillet, et resteront belles jusqu’à la fin de la saison, soit jusqu’au gel.

Ce sont l’helichrysum, le dichondra,  l’alyssum, le romarin, trois variétés d’alternanthera (allumette), le pilea libanensis, deux variétés de santoline, le graptosedum, l’echeveria Black Prince. Le tout représente une version stylisée du logo des Fêtes, où l’on voit la rivière, l’église et le ciel. Le chiffre 175 est composé par les allumettes rouges. Il s’agit de végétaux régulièrement utilisés dans la réalisation de mosaïcultures.

Comme il allait de soi, c’est près de l’église que la mosaïculture a été installée.

mosaique_175

L’horticultrice en chef de la Ville de Saint-Raymond Odette Maheu

distribution_d'arbres

Le même jour, également devant l’église, le Comité d’embellissement procédait à sa distribution d’arbres.

Météo Portneuf