17 février : un spectacle et un 2e album pour Son-G

« Depuis le 1er album, j’ai travaillé beaucoup sur celui-là. Le concept « Triste Réalité » était pour dire les choses de la vie les plus plates qui se passaient sur mes expériences personnelles et aussi les histoires d’autres personnes que je raconte aussi sur l’album ».

Parallèlement, Jason Gingras, qui rappe sous le pseudonyme de Son-G, a participé au concours de chant « Fais-moi ta toune », auquel a également participé la pont-rougeoise Félicia Caux, et dont il a atteint la deuxième étape.

« C’était plus difficile de me frayer un chemin, j’était le seul dans ma catégorie qui faisait du hip-hop », puisqu’il s’agissait plus d’un concept chanson, exprime Jason.

Il a également participé au concours Explicit Rap Machine, un concours dédié au hip-hop où en duo avec Cédric Pronovost (Proced) les deux ont accédé à plusieurs étapes sans toutefois gagner la finale.

Voilà que la carrière de « Son-G » revient dans l’actualité, avec l’annonce de son spectacle du vendredi 17 février à 20h, au centre multifonctionnel Rolland-Dion.

Ce sera également l’occasion du lancement de son nouveau CD Triste Réalité. L’album de 11 chansons sera évidemment au coeur du spectacle.

On peut lire sur le site web de Culture Saint-Raymond que Jason Gingras « y dénonce les injustices et les souffrances présentes dans notre société tout en maintenant une touche d’espoir en trame de fond ».

« J’exprime ce que je ressens, nous a-t-il confié en entrevue. Prenons la pièce « Entre le bien et le mal », je parle du gouvernement, ou sinon des choses plates, des choses que souvent les autres chanteurs traditionnels ne vont pas explorer. C’est comme tabou ou censuré. Je le dis sans être négatif ni être agressant envers eux. Je fais juste relater pour que les gens comprennent qu’est-ce qui se passe ».

Dans une autre pièce, il parle de son « Anxiété », un sujet plus personnel. « Sur cette chanson, j’ai pas peur de m’exprimer pour montrer que c’est normal, que ça peut arriver à quelqu’un, de ne pas avoir de la gêne avec ça, qu’on peut vivre avec ».

Ses acolytes Mathwin (de Pont-Rouge), Proced et Hell-P assureront la première partie. Une soirée à saveur hip-hop. « Il va y en avoir pour tous les goûts, tous les âges, et pour un peu tout le monde dans Portneuf ».

Jason est résident de Pont-Rouge mais originaire de Saint-Raymond, Mathieu Gagné (Mathwin) est de Pont-Rouge, Cédric Pronovost (Proced) est de Ville de Portneuf, LP Méthot (Hell-P) est de Sainte-Catherine.

Un spectacle à ne surtout pas manquer pour les fans de hip-hop, Le billets sont en vente au coût de 15 $ taxes incluses, place debout seulement.

son-g