Un nouveau bâtiment municipal pour Saint-Thuribe

Moyennant des investissements totaux frôlant les 834 000 $, Saint-Thuribe aura bientôt un tout nouveau bâtiment municipal de trois cents mètres carrés. Sous le toit de ce dernier se trouveront un garage, des bureaux administratifs et un local où les patineurs pourront chausser leurs lames bien au chaud.

Jacques Delisle et Michel Matte, respectivement maire de Saint-Thuribe et député de Portneuf, ont conjointement dévoilé les grands pans de ce projet « attendu depuis plusieurs années ». À un jet de pierre de la patinoire, a-t-on appris, le nouveau bâtiment municipal abritera le camion incendie de la municipalité de manière définitive. Depuis trois ans, soit depuis son acquisition, ce véhicule d’urgence devait être stationné dans le garage chauffé d’un agriculteur, faute de place dans la bâtisse occupée par le service incendie. Quant aux bureaux administratifs, qui se trouvent dans les anciens locaux de la Caisse populaire Desjardins, ils ne répondent pas aux besoins des deux employés de la ville. Ceux qui seront construits spécifiquement pour eux, dans le nouveau bâtiment, seront plus « ergonomiques » et favoriseront l’efficacité du personnel. C’est ce que qu’a fait savoir le maire.

En point de presse, Michel Matte s’est fait un plaisir d’annoncer que le gouvernement provincial allait verser une aide financière de 541 970 $ pour la construction de cet « important » bâtiment. Il a précisé que c’est en vertu du volet Réfection et construction des infrastructures municipales (RECIM) du PIQM que cette somme sera offerte à Saint-Thuribe. La Municipalité se chargera de financer les quelque 294 000 $ manquants en pigeant dans ses surplus et en faisant un emprunt.

Si tout se déroule comme prévu, ajoutons que c’est dès le mois de mars qui vient que Lévesque et Associés aura complété la construction du garage réservé au camion incendie. Les bureaux administratifs, pour leur part, devraient être inaugurés en août prochain. Du mobilier neuf et de meilleurs outils s’y retrouveront.

Les Thuribiens auront remarqué que la cabane qui se trouvait sur le terrain du nouveau bâtiment a été déménagée de l’autre côté de la patinoire. Elle sera dorénavant utilisée par le service des loisirs. Alors que la maison où sont les actuels bureaux administratifs sera mise en vente, sachez que le bâtiment qu’occupe le service incendie, devant l’église, servira désormais d’entrepôt pour les équipements et produits qu’utilise la voirie.

Finalement, s’il est un autre fait intéressant à souligner au sujet du bâtiment qui est en train de pousser à l’ouest du noyau villageois de Saint-Thuribe, c’est bien qu’il se trouvera tout près de l’écoquartier qui doit voir le jour dans la municipalité. Si ce développement domiciliaire fait l’objet de discussions depuis bien des années, nous a confié Jacques Delisle, c’est l’an prochain qu’il sera enfin mis en branle. Rappelons que ce projet, tout comme le réseau de chaleur à la biomasse de Saint-Gilbert, compte parmi ceux que caresse le Groupe d’action en développement durable de l’ouest de Portneuf.

saint_thuribe_decembre2016_1

L’annonce de la construction du nouveau bâtiment municipal a réuni la directrice générale et secrétaire-trésorière Lise Chalifour, le maire Jacques Delisle, le député de Portneuf Michel Matte et le conseiller municipal Guy Lachance.

saint_thuribe_decembre2016_2

C’est à Lévesque et Associés que la construction du bâtiment a été confiée.