2016 : une chasse à l’orignal réussie

Une correction a été apportée à cet article déjà paru. Il aurait fallu lire incluant les réserve au lieu de excluant les réserves.

La chasse à l’élan a été bonne cette année. Un total de 21 649 orignaux ont été abattus cet automne, selon les données préliminaires publiées mercredi dernier par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Dans la zone qui nous concerne, soit  la zone 27, ce sont 1732 orignaux qui ont été des trophées de chasse. De ce nombre, 242 ont été capturés dans les réserves.

Six cent femelles adultes, 1000 mâles adultes et 132 veaux ont été capturés par les chasseurs de la zone 27. Le tableau ci-bas précise les données par engin de chasse utilisé. C’est bien évidemment la carabine qui reste de loin l’arme de chasse la plus utilisée.

Dans l’ensemble du Québec, 21 649 orignaux ont été récoltés, dont 14 486 mâles adultes, 4 530 femelles adultes et 2 633 faons.

« La récolte 2016 demeure comparable à celle des dernières années restrictives, où la chasse des mâles adultes et des faons était autorisée dans la majorité des zones de chasse », explique la direction des communications du ministère.

De fait, le nombre de bêtes abattues en 2016 par rapport à 2015 a diminué, à la lecture des chiffres bruts, puisque 28 318 animaux avaient été récoltés en 2015 à la grandeur du Québec, dont 2220 dans la zone 27.

Il faut toutefois nuancer cette différence à la baisse, puisque 2016, comme l’avait été 2014, était une année dite restrictive, c’est à dire sans le droit de chasser la femelle adulte.

Comme le précise Jacques Nadeau, coordonnateur média du ministère, 2016 a connu une augmentation de 2,4 % par rapport à 2014, et de 5 % par rapport à l’année restrictive 2012.

Quant au nombre de permis émis dans la province, il est de 174 256 en 2016, une très légère baisse de moins de 2000 par rapport à l’an dernier.

« La récolte dans la grande majorité des zones de chasse est semblable à celle des années précédentes, » dit M. Nadeau, ajoutant que nous avons un cheptel en bonne santé au Québec.

Par ailleurs, le ministère invite les citoyens à poursuivre leur collaboration et à signaler les actes de braconnage lorsqu’ils en sont témoins. Coordonnées : S.O.S. Braconnage au 1 800 463-2191, par Internet au mffp.gouv.qc.ca/faune/sos-braconnage/ ou au bureau de la protection de la faune le plus près mffp.gouv.qc.ca/nousjoindre/nousjoindre-faune.jsp. L’information demeure confidentielle.

Les chiffres révisés et définitifs pour la chasse à l’orignal 2016 sortiront en janvier. Quant aux données préliminaires pour la chasse au chevreuil, elles seront publiées dès la semaine prochaine.

Consultez le site web gouv.qc.ca/faune/statistiques/chasse-piegeage pour connaître toutes les statistiques 2016 et des années précédentes.

stats_chasse_2016_modifiees

Météo Portneuf