Des déjeuners pour venir en aide aux proches aidants

Selon l’Association des proches aidants de la Capitale-Nationale, on retrouvait, en 2010, environ 100 000 proches aidants sur son territoire. Du lot, près de 7 900 se trouvaient dans Portneuf et tout laisse croire qu’ils sont encore plus nombreux aujourd’hui. Question d’offrir du soutien à un maximum d’entre eux, cinq déjeuners seront organisés à Saint-Raymond.

Alors qu’elle était de passage dans nos bureaux, Georgette Savard, qui est bénévole dans le secteur de Portneuf pour l’Association des proches aidants de la Capitale-Nationale, a dévoilé que cette nouvelle activité promet de répondre à un réel besoin. Il faut savoir qu’après de courtes démarches, elle avait déjà une trentaine de participants de recrutés pour le premier des déjeuners à venir, soit celui du 27 novembre.

Concrètement, ces rendez-vous matinaux, qui se dérouleront toujours au restaurant La Croquée dès 9h, seront l’occasion pour Mme Savard et ses pairs de parler de la mission de l’Association des proches aidants de la Capitale-Nationale. Entre autres, sachez que cette organisation contribue au bien-être de notre communauté en offrant du support aux proches aidants et qu’elle contribue à l’amélioration des conditions de vie des proches aidants de son territoire afin de favoriser leur mieux-être personnel, familial et social.

Toujours lors des déjeuners, nous a fait savoir Georgette Savard, qui a été la proche aidante de son conjoint au cours des quatre années qui ont précédé son décès, les participants peuvent s’attendre à avoir du soutien de personnes qui traversent ou qui ont traversé des expériences semblables aux leurs. Sous le signe de la fraternité, promet-elle, tous pourront alors échanger et mettre la main sur de précieuses informations. Cela n’a rien de surprenant quand on sait, comme Mme Savard, que l’association pour laquelle elle donne du temps « est une famille qui ne porte aucun jugement » et qu’elle offre « un accompagnement total ».

Comme de nombreux proches aidants ignorent étonnamment qu’ils le sont, il est intéressant de rappeler qu’est notamment considéré comme tel celui ou celle qui prend soin de son père ou de sa mère, d’un enfant avec une déficience physique ou intellectuelle, d’un conjoint malade, d’un parent ou d’un ami qui demande des soins particuliers, d’un proche qui vit avec une maladie chronique ou une maladie mentale ou d’un aîné en perte d’autonomie.

Lors des déjeuners, a-t-on appris, les proches aidants de Saint-Raymond et des villes environnantes qui le souhaitent pourront venir accompagnés des personnes à qui ils viennent en aide. Ajoutons que les intéressés pourront également participer à un ou plusieurs des cinq déjeuners à venir. Ces derniers, notez-le bien, se dérouleront les 27 novembre, 29 janvier, 26 février, 26 mars et 30 avril. Le coût s’élèvera, pour chacun, au coût de son repas.

Pour plus d’information ou pour s’inscrire aux déjeuners, il suffit de contacter Georgette Savard au 418 875-2524. Finalement, retenez qu’il suffit de se rendre au www.apacn.org pour avoir plus de détails sur l’Association des proches aidants de la Capitale-Nationale.

proches_aidants_photo_association

Visitez le site Web de l’Association des proches aidants de la Capitale-Nationale pour découvrir tous les services qu’elle offre. (Photo : www.apacn.org)

Météo Portneuf