Réveillons! en tête d’affiche des Tambours de Portneuf

Le huitième Festival des Tambours de Portneuf fera place à des nouveautés de même qu’à de grands porteurs de la musique traditionnelle. En tête d’affiche de cet événement qui se déroulera les 12 et 13 novembre prochain, vient de dévoiler la Société des arts traditionnels de Portneuf (SATRAP), se trouvent nuls autres que les gars Réveillons!.

Lors du dévoilement de la programmation, c’est avec joie que les organisateurs des Tambours de Portneuf ont annoncé que la fête débutera la veille du festival alors que La Taverne présentera un spectacle de Nicolas Pellerin & Les Grands Hurleurs. Si on se fie aux performances que ce groupe a livrées dans la région jusqu’ici, une soirée endiablée attend ceux et celles qui iront à sa rencontre en sol casimirien, le vendredi 11 novembre.

Ce rendez-vous préfestival, soulignons-le, est une nouveauté pour les Tambours de Portneuf et promet de rapprocher la musique traditionnelle du grand public. « Même si le Festival des Tambours de Portneuf, c’est LE rendez-vous, nous a confié Gabriel F. Ouellette, de la SATRAP, on veut que le folklore prenne sa place sur les scènes, l’amener au-devant du monde, dans les lieux publics vivants que le monde fréquente, pas que ça se limite à l’intérieur de notre événement ».

Au lendemain de ce spectacle qui aura mis la table pour ceux à venir, c’est au Carrefour municipal de Portneuf que le festival se déploiera. À compter de 14h, trois concerts de quarante-cinq minutes mettront respectivement en vedette le duo Desneiges d’Antan, le Quatrième Trio et l’accordéoniste Denis Pépin. Pour l’occasion, soulignons que ce dernier sera accompagné par la pianiste Kimberley Holmes. Une fois que le traditionnel atelier de tambour à mailloche aura permis aux curieux de découvrir cet instrument typique de Portneuf, les festivaliers qui le souhaitent seront invités à souper sur place. Les billets pour ce repas pourront être achetés tout au long de la journée.

Samedi soir venu, le bal reprendra de plus belle au moment où les membres de MCM Trad monteront sur scène. Dès 20h, Mario St-Germain, Claude Mimeault et Martin Henri auront la chance de réchauffer la foule pour Réveillons!, un quatuor dont la musique, dit-on, « chante comme le moineau domestique, hurle comme le chien du voisin et gronde comme une tondeuse à gazon ». Une fois que les têtes d’affiche de la fin de semaine auront bien fait danser tout le monde, un « jam » ouvert à tous viendra entretenir le feu des Tambours.

Dernière journée du festival, mais non la moindre, celle du dimanche 13 novembre s’ouvrira sur une intéressante nouveauté. En effet, l’art du conte sera mis en valeur pour la toute première fois dans le cadre de cet événement. À compter de 13h et pendant près d’une heure, il faut s’attendre à ce que le renommé Réjean Denis livre des histoires qui en feront rêver plus d’un. Alors qu’une démonstration de la troupe de l’école de danse Le Violon Vert suivra, à 14h, Jean-François Berthiaume et ses comparses du groupe Réveillons! prendront ensuite le relais. Ensemble, ils animeront une danse câllée qui devrait être aussi plaisante qu’épuisante.

Bien entendu, ceux à qui on doit les Tambours de Portneuf invitent toute la population à ne pas manquer ce « moment de célébration de l’identité culturelle portneuvoise ». Aux habitués, ajoutons qu’ils rappellent que « l’événement aura encore plus à offrir cette année ». Cela n’a rien de surprenant quand on sait que la SATRAP travaille toujours à la protection et à la mise en valeur du patrimoine matériel et immatériel de notre région et qu’elle concentre présentement ses actions sur la musique traditionnelle.

Tout au long du festival, notez qu’un service de bar qui mettra notamment les bières de la Microbrasserie Les Grands Bois en vedette sera offert au Carrefour municipal de Portneuf. Ceux qui l’ignorent doivent noter que ce dernier se trouve au 500 de la rue Notre-Dame. Pour plus de détails sur la programmation et le festival, visitez le www.satrap.ca. En avant la musique!

tambours_portneuf_devoilement2016_1

Le dévoilement de la programmation a été suivi d’un « jam » de musique traditionnelle.