Plus de 400 élèves découvrent les métiers de la forêt et du bois à Duchesnay

Toujours très populaire, l’activité « Viens vivre la forêt » vient de réunir plus de quatre cents jeunes provenant d’une douzaine d’écoles secondaires des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches à l’École de foresterie et de technologie du bois de Duchesnay. Ce fut une belle occasion pour eux d’explorer de multiplies métiers liés à l’aménagement forestier et à la transformation du bois.

Lors de la onzième édition de « Viens vivre la forêt », les élèves ont découvert que des études professionnelles, collégiales et universitaires peuvent toutes mener à un travail dans le domaine de la forêt et du bois. Les dix-huit ateliers auxquels ils ont participé sont d’ailleurs venus le leur prouver, car ils mettaient notamment en vedette les métiers d’ingénieur forestier, de forestier, d’affûteur et d’opérateur de machinerie. Les professionnels du milieu qui ont profité de ce rendez-vous pour tenir un kiosque d’information ont également présenté les divers programmes d’études et possibilités de carrière qui s’offrent aux intéressés.

Alors que nous faisions une tournée des ateliers en compagnie de Marielle Rancourt, directrice générale adjointe de Formabois, un enseignant de l’École de foresterie de Duchesnay a profité de notre passage dans la scierie pour briser un mythe. À ceux qui croient qu’il n’y a plus de boulot dans les domaines de la forêt et du bois, Mario Welsh, qui est aussi propriétaire de la Scierie Welsh et Fils de Saint-Alban, souhaite faire savoir que ce n’est pas le cas et que bien des entreprises sont présentement à la recherche de main-d’œuvre spécialisée. Tous les étudiants qu’ils forment trouvent rapidement un travail, nous a-t-il d’ailleurs confié fièrement avant de nous présenter deux de ses élèves actuels. Ces derniers suivent une formation à Duchesnay à la demande et aux frais des scieries pour lesquelles ils travaillent déjà. Selon lui, c’est une preuve que les besoins de l’industrie sont bien réels et que celle-ci reconnaît la qualité des cours offerts à la seule école du globe qui peut émettre la carte de compétence de la National Hardwood Lumber Association. Ajoutons que M. Welsh invite tous les curieux à contacter l’école et à demander à y être accueillis pour une visite d’une demi-journée.

Administrée par le Comité sectoriel de main-d’oeuvre en aménagement forestier (CSMOAF) et Formabois, l’activité « Viens vivre la forêt » a accueilli près de de 6 500 participants en onze ans d’existence. Cela a de quoi satisfaire les responsables qui rappellent que leur objectif premier est « d’intéresser et de faire découvrir aux élèves les métiers du domaine forestier par la tenue d’ateliers concrets et stimulants ».

Enfin, précisons que la plus récente édition de « Viens vivre la forêt » a été organisée par l’Association forestière des deux rives, Formabois, le CSMOAF, l’Université Laval, la Commission scolaire de la Capitale et l’École de foresterie et de technologie du bois de Duchesnay. Le gouvernement du Québec en a été le partenaire financier principal.

vivre_foret2016_1

Il va sans dire que bien des élèves ont été impressionnés par l’atelier mettant des débusqueuses en vedette.

vivre_foret2016_2

Au moment d’abattre un arbre, ont appris les participants, la sécurité est toujours de mise. 

Météo Portneuf