La construction du Château Bellevue de Pont-Rouge a débuté

C’est en grande pompe que le lancement officiel des travaux de construction du Château Bellevue de Pont-Rouge a été fait, le mercredi 13 septembre, alors que la dalle du rez-de-chaussée était coulée par de nombreux ouvriers. Sous le regard des futurs résidents de ce complexe dont la première phase réunira 113 logements, ces derniers ont donc jeté les bases d’un immeuble qui comptera certes parmi les plus imposants de la ville une fois complété.

Après avoir rappelé aux premiers résidents qu’ils auront droit à une vue « incroyable », Frédéric Lepage, président-directeur général du Groupe Château Bellevue, a profité de leur venue sur le site pour les rassurer. D’ici la livraison des unités, en juillet 2017, ils seront « entretenus » et « stimulés ». L’entrepreneur général Grégoire Turcotte ne l’a pas démenti et a aussi indiqué que les porteurs de ce projet allaient donner des informations aux futurs locataires tout au long de la construction.

Si le député de Portneuf Michel Matte a dit croire que le Château Bellevue est « la cerise sur le gâteau » de la Politique familiale et des aînés que vient d’adopter Pont-Rouge, Jacques Dupuis, conseiller politique du député de Portneuf-Jacques-Cartier Joël Godin, a choisi de remercier les promoteurs de ce projet. Le maire Ghislain Langlais a, pour sa part, parlé de la construction de cette résidence comme d’« un rêve qui se réalise ». Selon lui, elle aura à la fois des retombées économiques et humanitaires, car elle favorisera le maintien de nombreuses personnes âgées en sol pont-rougeois. Bien que le site retenu pour la construction ne soit pas le plus adapté d’entre tous ceux qui ont été évalués, a-t-il commenté, il s’est tout de même montré heureux du choix qui a été fait. Il envisage même d’y emménager un jour.

Sans la contribution de la Ville de Pont-Rouge, a-t-on appris, la construction du sixième Château Bellevue n’aurait pu se faire. Pour assurer la réalisation de ce projet dont la valeur s’élève à 18 M $, des travaux liés à l’aqueduc, aux égouts et au gaz naturel ont été faits. Cela dit, c’est en modifiant son règlement de taxation que la Ville a donné le plus grand des coups de pouces aux promoteurs. Elle a revu à la baisse les taux de taxation pour les services d’aqueduc et d’égout. Sans cette baisse, nous a dit le maire Langlais, le projet n’aurait pu voir le jour. Ajoutons qu’il a affirmé que les citoyens de Pont-Rouge ne paieront pas le prix de diminution. Selon lui, ils tireront plutôt avantage des quelque 150 000 à 175 000 $ que le Château Bellevue aura à payer en taxes annuellement.

En terminant, soulignons que le Château Bellevue de Pont-Rouge se dressera au 9, rue Saint-Christophe. Près de 75 % des 113 unités de la première phase ont jusqu’ici été louées.

chateau_bellevue_septembre2016_1

Le lancement officiel des travaux de construction du Château Bellevue a été fait alors que la dalle du rez-de-chaussée était coulée par de nombreux ouvriers.

chateau_bellevue_septembre2016_2

Si tout va bien sur le chantier, les premiers résidents pourront s’y installer en juillet 2017.

chateau_bellevue_septembre2016_3

Promoteurs, partenaires et futurs résidents se sont réunis pour la première pelletée de terre.