MiK Landry est entré dans la Course des régions

L’infatigable MiK Landry ne manque jamais sa chance d’organiser des activités culturelles et de participer à celles qui font la richesse de notre comté. Voilà pourquoi de nombreux citoyens de Portneuf ont pu apprécier sa musique, sa plume et son cinéma. Comme il prend part à la première Course des régions pancanadienne, force est de croire que le bassin d’admirateurs de cet artiste pluridisciplinaire prendra du volume. Il faut dire que ce concours, tel son nom l’indique, est d’envergure nationale.

D’emblée, précisons que la Course des régions « a pour but de mettre de l’avant le talent des cinéastes émergents francophones en leur offrant les moyens de produire un court métrage et en leur donnant une belle visibilité ». Elle est présentée par Radio-Canada et a pour porte-parole officielle nulle autre que Pascale Bussières.

À l’instar des seize autres cinéastes qui ont été retenus par le jury, MiK Landry profitera de ce concours pour réaliser un court métrage de fiction en s’inspirant de son coin de pays. Comme il représente sa région d’origine, ce Donnaconien d’adoption devra s’inspirer de Chaudière-Appalaches pour créer son film. Déjà, on sait qu’il se servira de cette aventure pour mettre en lumière sa version personnelle de la Coureuse des grèves, une légende popularisée par le grand conteur Jocelyn Bérubé. « Entre amour et haine, vie de solitude et vie en communauté, ce court métrage sera tourné en septembre sur les grèves, entre autres, à Saint-Jean-Port-Joli », a-t-on appris.

Si vous souhaitez suivre le parcours de MiK Landry et des autres artistes avec qui il s’est lancé dans la Course des régions, vous serez heureux d’apprendre que tous produiront une série de vlogs dans le cadre de ce concours qui culminera avec la Soirée de première. Cette dernière se déroulera le 27 octobre prochain, au Théâtre Granada de Sherbrooke, et sera webdiffusée en direct sur ICI.Radio-Canada.ca/course. Vous aurez deviné que c’est à ce moment que les films en nomination seront projetés et que les meilleurs réalisateurs seront récompensés.

En visitant le www.coursedesregions.com/michael-landry/, vous apprendrez que MiK Landry « jongle avec les mots, les sons et les images, que ce soit en littérature, en musique ou bien en cinéma ». Entre autres choses, il se montre fier d’avoir réalisé la webtélé communautaire Vision Donnacona ainsi que les slams en court métrage Hommage à Donnacona et Dégouttage. Ce dernier a connu un vif succès lors du plus récent FFPE et a été vu plus de 56 000 fois sur le Web. Lors de la Course des régions, il recevra 2 000 $ pour mener à bien le tournage de son film et pourra compter sur l’aide de professionnels de L’institut national de l’image et du son (INIS).

En terminant, il importe de souligner que ceux qui souhaitent contribuer bénévolement ou financièrement au film que réalisera MiK Landry n’ont qu’à envoyer un message à l’adresse mikartlandry@gmail.com pour manifester leur intérêt.

mik_landry_course_regions

MiK Landry compte parmi les dix-sept cinéastes qui participent à la première Course des régions pancanadienne.