Des Portneuvois exigent une stratégie cohérente en matière de changements climatiques

La semaine dernière, pas moins de cinquante citoyens de la circonscription de Portneuf-Jacques-Cartier ont pris part à la consultation publique qu’a organisée la Table de concertation en environnement de Portneuf (TCEP) au sujet de la stratégie climatique du gouvernement fédéral. Tous ont alors notamment manifesté leur envie de voir le Canada rejeter le projet de pipeline Énergie Est.

À l’instar des manifestants qui ont perturbé le début des audiences de l’Office national de l’énergie sur l’oléoduc Énergie Est, hier matin à Montréal (elles sont été suspendues pour une durée indéterminée), ceux et celles qui ont répondu à l’invitation de la TCEP ont été clairs. La présidente Marie-Ève Leclerc nous a confirmé qu’ils ont dit vouloir des actions ambitieuses pour lutter contre les changements climatiques, lesquelles passent par le rejet de ce pipeline, mais aussi, selon eux, « par le désinvestissement des énergies fossiles, […] des investissements dans les énergies renouvelables et la mise en place de programmes pour soutenir les petites entreprises et les organisations dans la transition énergétique ».

En somme, a fait savoir Mme Leclerc, « les citoyens de la circonscription de Portneuf-Jacques-Cartier demandent au gouvernement de Justin Trudeau de faire preuve de cohérence et d’adopter des mesures ambitieuses pour lutter contre les changements climatiques qui respectent les engagements pris à Paris afin de limiter le réchauffement mondial à 1,5 °C ».

En ce qui a trait à la consultation qu’a tenue la TCEP, le mardi 23 août, il est intéressant de souligner qu’elle fait partie d’un processus qui a, jusqu’ici, mené à la tenue d’une centaine de consultations à l’échelle du pays. Les commentaires ainsi recueillis, a-t-on appris, seront acheminés à Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement Climatique, et contribueront à définir l’approche du Canada face aux changements climatiques. Cette dernière devrait être dévoilée l’automne venu.

Une rencontre avec Joël Godin

Dans notre région, sachez que la consultation a été suivie d’une rencontre entre le député de Portneuf-Jacques-Cartier Joël Godin et différents acteurs des milieux économiques et environnementaux de sa circonscription. Alors qu’il animait « une table ronde de discussion sur la croissance propre et la lutte contre les changements climatiques », celui qui est porte-parole adjoint de l’Opposition officielle sur l’Environnement et le changement climatique ainsi que pour Développement économique Canada pour les régions du Québec a vu les participants proposer « plusieurs solutions et idées novatrices […] pour s’assurer que les actions prises reflètent les valeurs et les préoccupations des citoyens ». M. Godin se chargera de transmettre le fruit de cette activité aux groupes de travail du ministère de l’Environnement et du Changement climatique.

Au terme de cette autre consultation, le député s’est montré satisfait. « J’ai grandement apprécié les idées amenées par les participants et j’ai constaté, de la part de ceux-ci, une réelle volonté à travailler ensemble pour créer une synergie commune afin d’améliorer la qualité de vie de nos citoyens et la protection de notre territoire », a-t-il déclaré. Dans la foulée, M. Godin a proposé la formation d’un comité de travail qui pourrait faire de Portneuf-Jacques-Cartier « un leader de l’environnement ».

Prenez la parole

Pour prendre part à la conversation sur les changements climatiques qui bat actuellement son plein, il suffit de se rendre sur le site Web du gouvernement du Canada. Vous pourrez notamment y faire connaître vos suggestions et vos solutions en ce qui a trait à la croissance propre.

tcep_climat_aout2016

Une cinquantaine de citoyens ont participé à la consultation qu’a organisée la Table de concertation en environnement de Portneuf.

Météo Portneuf