Sainte-Christine-d’Auvergne : le nouveau pont de la rivière Jacquot est inauguré

C’est un vieux pont qui avait sa petite histoire, car il était plus que centenaire. Le pont de la rivière Jacquot, dans le rang Saint-Georges à Sainte-Christine-d’Auvergne a été remplacé par une structure ultra moderne, qui l’espère-t-on, atteindra elle aussi les 100 ans de service.

Construit de la fin juin au début décembre 2015, le nouveau pont a nécessité un investissement de 2,2 millions de dollars, dont le coût est entièrement défrayé par le ministère des Transports du Québec.

Le pont est composé d’une dalle de béton préfabriquée en trois parties, sa portée est de 20 mètres, sa largeur de 8 mètres (1,5 mètre plus large) et sa structure est rehaussée d’un mètre.

Il va sans dire que les restrictions de charge relatives à l’ancien pont sont levées. Le pont vieux de 102 ans présentait des déficiences structurales et des problèmes d’érosion aux quatre points d’appui.

« C’est le réseau routier qui fait qu’on développe l’économie, c’est vraiment important », soulignait judicieusement le député Michel Matte, tout en remerciant les habitants du rang Saint-Georges pour leur patience, eux qui ont dû faire de longs détours pendant la recontruction de cet indispensable lien entre Sainte-Christine-d’Auvergne et Saint-Alban.

Le maire Raymond Francoeur est fort heureux de l’investissement gouvernemental fait dans sa municipalité. Il a rappelé qu’en 1993, le gouvernement du Québec avait remis la responsabilité des ponts aux municipalités. Mais constatant que les petites municipalités n’ont pas les moyens financiers nécessaires pour de tels travaux, Québec en a repris la responsabilité.

Le pont a été inauguré officiellement le lundi 22 août, notamment en présence de MM. Matte et Francoeur, du directeur régional de Transports Québec, Jean-François Saulnier, de membres du conseil municipal et de résidents du secteur.

pont_rivière_jacquot

pont_rivière_jacquot_ruban

Entourés de membres du conseil municipal de Sainte-Christine-d’Auvergne, le maire Raymond Francoeur, le député Michel Matte et le directeur régional de la Capitale-Nationale du ministère des Transports, Jean-François Saulnier, procèdent à la traditionnelle coupure de ruban.

Météo Portneuf