Sprint final avant Les Tours de Pont-Rouge

La cinquième édition des Tours de Pont-Rouge arrive à grands pas et les organisateurs de ce rendez-vous que plusieurs attendent avec impatience ont profité du sprint final qui s’amorce pour rappeler qu’il est toujours possible de s’y inscrire. Serez-vous de la partie, le 11 septembre prochain?

Depuis la création des Tours de Pont-Rouge et de son jeune frère qu’est le Défi Dansereau, a d’abord fièrement dévoilé Martin Goizioux en conférence de presse, plus de 7 000 coureurs ont saisi ces occasions de se dépasser en sol pont-rougeois. Comme la barre des 1 000 inscriptions a été dépassée pour les cinquièmes Tours, a ensuite laissé entendre le président de Je cours Pont-Rouge, la popularité des événements que présente cet organisme ne se dément pas. Comme par le passé, les coureurs viendront majoritairement de l’extérieur de la région portneuvoise il y aura plus de femmes que d’hommes.

Évidemment, M. Goizioux et l’équipe qui l’entoure souhaitent que de nombreuses personnes imitent les 1 039 adeptes de course à pied qui, en date du 16 août, avaient confirmé leur participation aux Tours de Pont-Rouge. Pour être de la partie, rappelons que les intéressés doivent s’inscrire sur le site Web de la course, par la poste en complétant le formulaire qu’on retrouve sur ce même site ou en personne à l’hôtel de ville de Pont-Rouge. Le coût varie en fonction des épreuves, lesquelles seront au nombre de cinq cette année. Aux traditionnels parcours de 1, 5, 10 et 21,1 kilomètres, dont les tracés n’ont presque pas été modifiés, s’est ajouté celui du 2 kilomètres. Dans tous les cas, les participants seront accueillis dès 7h au Parc Lions, soit là où les départs seront donnés.

Comme Les Tours de Pont-Rouge célébreront un anniversaire spécial cette année, a fait savoir Laurie Gingras, coordonnatrice de Je cours Pont-Rouge, de belles surprises sont à prévoir. Bien qu’elle garde le secret à leur sujet, soulignons qu’elle a annoncé vouloir utiliser davantage les médias sociaux pour l’occasion. Quant à l’ambassadeur Gilles Lacasse, un mordu de la course à pied qui a participé à pas moins de quatre-vingt-six marathons au cours de sa vie, nous avons appris qu’il profitera de l’honneur que les organisateurs lui ont fait pour encourager les athlètes qui devront s’attaquer à la fameuse côte Déry, le 11 septembre venu. Sachez qu’il a été sacré champion du marathon de Boston à deux reprises et qu’il compte parmi les « hurluberlus » qui ont débuté la pratique de la course à pied à la fin des années soixante-dix.

Parole de Martin Goizioux, Les Tours de Pont-Rouge ne pourraient être tenus sans la collaboration des membres du conseil d’administration et de nombreux autres bénévoles. Des partenaires sont également essentiels à la pérennité de cet événement et la Ville de Pont-Rouge est l’un d’eux. Cela n’a rien de surprenant quand on sait que le maire Ghislain Langlais considère que ce rendez-vous est devenu un « incontournable ».

Faut-il le préciser, Je cours Pont-Rouge a pour mission de promouvoir les saines habitudes de vie par l’activité physique. En plus de le faire en organisant des courses, il est intéressant de souligner que cet organisme remet toujours une partie des profits qu’il amasse avec Les Tours de Pont-Rouge à la Fondation des services santé et sociaux de Portneuf. Pour plus de détails sur ce qui attend ceux et celles qui participeront aux Tours en septembre prochain, visitez le www.jecourspontrouge.com.

tours_pr2015_1