N’oubliez pas que La Grosse Bûche revient en septembre!

C’est alors que les arbres nous offriront leurs plus belles couleurs automnales que le Festival forestier de Saint-Raymond nous reviendra en force. Voilà ce que tient à rappeler Morgan Robitaille, du comité organisateur, à quelques semaines de la tenue habituelle de ce rendez-vous mieux connu sous le nom de La Grosse Bûche.

Si c’est en juillet que cet événement a longtemps eu lieu, notez bien que sa prochaine édition se déroulera les 23, 24 et 25 septembre. Sur un site entièrement repensé auquel tous auront accès gratuitement (seul le spectacle du samedi soir sera payant – 20 $), les festivaliers, se réjouit évidemment M. Robitaille, trouveront de quoi renouer avec les nombreuses facettes de la forêt.

Dans le village forestier, lequel se dressera entre le Centre multifonctionnel Rolland-Dion, le couvent et l’église, soulignons d’abord que les visiteurs seront appelés à faire une foule de découvertes. Grâce, entre autres, à la collaboration de l’Université Laval et de l’Association forestière des deux rives (AF2R), les curieux pourront rencontrer des professionnels de l’interprétation forestière, découvrir les nouvelles technologies sylvicoles, en apprendre davantage sur le tourisme et les loisirs pratiqués en plein air de même que sur les métiers d’avenir et les arts qui sont liés à la forêt. Le village forestier sera aussi à visiter pour en apprendre plus sur la forêt nourricière de Saint-Raymond de même que sur le passé, le présent et le futur forestier de cette ville.

Faut-il le préciser, La Grosse Bûche, dont on a été privés l’an dernier, nous reviendra sous une formule qui fera honneur aux racines de ce rendez-vous qui attire toujours des milliers de visiteurs. Cela explique pourquoi les olympiades forestières s’adresseront non pas à des professionnelles, mais plutôt aux familles et aux entreprises désireuses de relever un nouveau défi. Quant aux spectacles musicaux, ils mettront en vedette des artistes locaux et des invités renommés dont les noms seront dévoilés sous peu. Ceux-ci seront présentés à l’agora du Pont-Tessier, du vendredi au dimanche, et sur le terrain de balle, où un chapiteau accueillera les grandes célébrations du samedi soir.

Alors que les jeux gonflables, la miniferme et les autres trésors de la zone familiale occuperont le parvis de l’église, c’est dans la verrière du centre multifonctionnel qu’il faudra se rendre pour rencontrer les artisans qui y mettront en valeur des créations faites de matières naturelles. À l’extérieur du centre, il faut ajouter que des exposants de machinerie forestière seront présents. Ces derniers feront même une démonstration, la journée de dimanche venue, dans le parc industriel numéro deux. Cette même journée, notez que Charpentes Montmorency tiendra une activité portes ouvertes dans le cadre de La Grosse Bûche et qu’un marché public sera tenu sous l’école Marguerite-D’Youville/Saint-Joseph. La veille, mentionnons finalement que le Raid Azimut Urbain débutera et prendra fin au centre-ville de, et ce, toujours dans le cadre du festival.

Pour plus d’information sur le Festival forestier de Saint-Raymond, n’hésitez pas à visiter le www.grossebuche.com. Rendez-vous également sur la page Facebook de l’événement.

festival_forestier