Soins de santé dans Portneuf: Michel Delamarre veut rassurer les Portneuvois

Le pdg du CIUSSS Michel Delamarre était de passage à Donnacona pour un point de presse vendredi dernier. Son but était de rappeler que les services de proximité sur le territoire de Portneuf était une priorité. « Ça démontre l’intérêt qu’on porte à la communauté de Portneuf », a-t-il dit.

Plusieurs rencontres ont eu lieu ces dernières semaines, a-t-il mentionné, dont la rencontre du ministre Gaétan Barrette  avec le comité de mobilisation qui a lancé une pétition en faveur du maintien des services, et deux rencontres avec le comité formé des maires. « Ça fait partie de l’intérêt qu’on démontre, on essaie d’être le plus présent possible », ajoute M. Delamarre.

Rappelant que la première phase d’implantation des CIUSSS était justement de s’assurer du maintien des services, la deuxième phase sera de repositionner les services en vue de les améliorer, tout cela fait avec transparence, assure-t-il.

Le directeur du CIUSSS a d’abord abordé la question du laboratoire, notant qu’il s’agit d’un service qu’on réorganise un peu partout dans le monde. On le fait pour améliorer la qualité des analyses, en plus d’optimiser le service. L’impact a été le déplacement de deux postes vers le CHU, sur les 12 postes que comptent le laboratoire. Dans le cadre du projet « Optilab », le centre de prélèvement reste en place mais les analyses se font désormais à Québec. Il s’agit d’un projet provincial que le laboratoire de Portneuf est le premier à actualiser. La qualité des résultats est supérieure et c’est économique pour le réseau de la santé, assure-t-on.

Autre sujet sensible, celui du dépistage du cancer du sein. Les services seront maintenus dans Portneuf. L’appareil actuel est adéquat (ce dont on voulait s’assurer, c’est pourquoi le service avait été suspendu), mais requière un ajustement et une mise à niveau des compétences, explique M. Delamarre. Les examens reprennent graduellement.

Le service d’hémodialyse se poursuit également. « L’autobus sera là jusqu’en 2018 », nous apprend-on. Partagé avec l’hôpital de Baie Saint-Paul, le nouvel hôpital en construction dans Charlevoix incluera ce service, alors que l’autobus aura atteint sa durée de vie. Une solution sera alors étudiée pour Portneuf. On compte également sur l’application de nouvelles méthodes de suppléance rénale qui peuvent se pratiquer à la maison pour le patient.

M. Delamarre affirme que Portneuf et identifié comme région prioritaire dans la Capitale-Nationale pour l’arrivée de nouveaux médecins. « Mais on ne peut obliger ce dernier à pratiquer dans un secteur plutôt qu’au autre ou à forcer la mise en place d’un GMF », dit-il, ajoutant que les GMF sont créés par les médecins.

Le  CIUSSS se donne jusqu’à l’automne pour prendre une décision sur la mise en place ou non d’un projet de chimiothérapie dans Portneuf. Le centre de santé intégré est en discussion avec ses partenaires afin d’en étudier la pertinence.

L’échéancier de l’automne vaut aussi pour l’implantation d’une unité de courte durée gériatrique en vue d’une utilisation judicieuse des espaces du 3e étage. Pour la pdg, il ne s’agit pas de remplir les locaux à tout prix, ce serait mal réfléchir, dit-il, mais plutôt de profiter de la disponibilité des locaux pour y implanter un service pertinent, et dans ce cas précis, qui n’existe pas dans Portneuf. Le besoin serait pour une dizaine de lits.

Quant au TACO, il n’est pas question d’acquérir un tel appareil dans Portneuf. La pertinence d’un tensiomètre ne se justifierait que si on peut l’utiliser 16 heures jours, sept jours sur sept, et nous n’avons pas ce volume d’examens dans Portneuf.

Les mots pertinences et services de proximité sont revenus souvent lors du point de presse. « Le CIUSSS de la Capitale-Nationale est sensible aux préoccupations de la population », clame M. Delamarre.

Ce dernier et ses adjoints ont rencontré le comité formé des maires, ce qui aurait permis de clarifier où le CIUSSS s’en allait. « On sent que les maires sont rassurés et quils sont en mode collaboration », dit-il.

michel_delamarre