Un Service incendie à l’avant-garde

À l’occasion de la Semaine de la prévention des incendies, la Ville de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier a officiellement présenté ce jeudi les investissements qui ont été réalisés en 2018 en matière de protection contre les incendies.  

Dans la caserne incendie, les représentants de la Ville ont pris la parole devant deux camions pour le moins rutilants : une nouvelle autopompe ainsi qu’un nouveau véhicule d’élévation.

Alors que le Service de protection contre les incendies célèbre cette année ses 50 ans, ce sont plus de 800 000 $ qui ont été investis afin d’offrir une meilleure protection des biens et des personnes.

Les deux nouveaux camions font partie de ces investissements, en plus d’autres équipements.

« Avec notre caserne incendie très moderne et une flotte de véhicule très impressionnante, Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier est un chef de file dans la région en matière de protection incendie », a déclaré le maire Pierre Dolbec.

scjc_incendie_2018_2

Pierre Dolbec, maire de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

La nouvelle autopompe, « un bijou »

Flambant neuve, la nouvelle autopompe a été acquise à l’entreprise Aéro-Feu au coût de 480 000 $. « C’est un véritable bijou », a affirmé M. Dolbec.

Le camion est monté sur un châssis 4×4 permettant aux pompiers de se rendre dans des zones difficiles d’accès.

Il possède des équipements de dernières technologies, comme par exemple un système de réduction lorsque le véhicule tourne au ralenti. Martin Lavoie, directeur du Service de protection contre les incendies, a donné plus de détails sur ce point : « Lorsque les conditions le permettent et que nous n’avons pas besoin d’utiliser la pompe, soit 80 % du temps, le système va agir automatiquement en coupant le moteur. Des batteries auxiliaires vont prendre le relais et permettre l’utilisation du système d’éclairage. Cela réduit considérablement les émissions de gaz à effet de serre, la facture de carburant et la facture d’entretien. »


De plus, le véhicule est doté d’une pompe à haute pression, ce qui permet d’utiliser 50 % moins d’eau avec la même efficacité.

« Par ses caractéristiques, la nouvelle autopompe a tout d’un véhicule vert », a fait remarquer M. Dolbec.

Une échelle de 105 pieds

En plus de l’autopompe, la Ville a fait l’acquisition d’un nouveau véhicule d’élévation, au coût de 300 000 $, acheté d’occasion en Pennsylvanie.

« C’est un véhicule qui a très peu servi, fait savoir Martin Lavoie. C’était un choix logique d’acheter d’occasion, afin de tenir compte de la capacité de payer la charge fiscale des citoyens. »

La longueur de l’échelle, à son extension maximale, est de 105 pieds. « C’est extrêmement rare dans les villes de notre taille », a précisé M. Lavoie. Cette longueur donne accès à des bâtiments qu’il n’était pas possible d’atteindre avec la précédente échelle.

L’ancien camion, qui datait de 1976, a été vendu à l’école de pompiers du Campus Notre-Dame-de-Foy.


Compresseur d’air respirable

Outre les deux véhicules cités précédemment, le Service de protection contre les incendies s’est procuré un compresseur. Ce dernier doit permettre, lors d’intervention d’urgence, de remplir les cylindres d’appareils respiratoires et ainsi poursuivre les opérations même en pleine nuit, lorsque les fournisseurs sont fermés ou difficiles à rejoindre. « Cela nous procure une plus grande autonomie », explique M. Lavoie.

« Un bel esprit de concertation »

Le maire Pierre Dolbec a assuré que l’acquisition des nouveaux équipements sera profitable aux citoyens de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, Fossambault-sur-le-Lac, Lac-Saint-Joseph et d’une partie de Shannon. Il a souligné « le bel esprit de concertation » entre ces villes.

Dans les prochains mois, en accord avec la nouvelle Loi sur la protection de la population et sur la protection civile adoptée par le gouvernement du Québec, M. Dolbec a indiqué que les discussions avec les villes voisines en matière de sécurité civile allaient s’intensifier.

scjc_incendie_2018_3

De gauche à droite : Martin Lavoie (directeur du Service de protection contre les incendies), Pierre Dolbec (maire de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier) et Jean Perron (maire de Fossambault-sur-le-Lac). Sur la photo principale : la nouvelle autopompe.