Deux pistes éclairées de plus

Le centre Ski Saint-Raymond aura désormais quatre pistes éclairées. Déjà deux pentes profitaient d’un éclairage de soir, mais cet hiver, deux pistes supplémentaires, en plus de la pente école, seront également éclairées de nuit.

Cette réalisation est rendue possible grâce à un octroi de la MRC de Portneuf dans le cadre de son Fonds de soutien aux projets structurants. Le coût total du système d’éclairage des deux pentes est de 47 250 $, que la MRC a subventionné à hauteur de 28 350 $.

L’installation de ce nouvel éclairage a nécessité des travaux de dynamitage puisque le sol du centre de ski est sur la roche-mère, qu’il a fallu briser afin de planter les poteaux.

Il va sans dire que cette nouveauté au centre Ski Saint-Raymond permettra de recevoir une clientèle de soir plus importante. Pour le moment, cette clientèle se compose en grande partie des élèves des programmes parascolaires de Saint-Raymond et Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

Rappelons que les soirs d’ouverture sont le mercredi et le vendredi. « On n’est pas fermés à l’idée d’ajouter des soirs en fonction de l’achalandage, et ce dans un avenir pas si lointain », annonce le directeur du Service des loisirs et de la culture Jean Alain.

Parlant d’achalandage, M. Alain révèle qu’en 2017-2018, la clientèle de soirée avait plus que doublé par rapport à 2014-2015.

Deux éléments majeurs contribuent à cette importante hausse d’achalandage, soit l’accueil des programmes parascolaires, mais aussi la modification des heures d’ouverture.

Jusqu’en 2015, l’horaire de soirée était de 19h à 22h. Cet horaire a été modifié, de sorte que le centre est maintenant ouvert de 16h à 21h. Ainsi, les élèves des écoles primaires et secondaire peuvent venir skier tout de suite après l’école, et repartir sans que ce soit trop tard.

La Ville a adressé sa demande en février dernier auprès de la MRC de Portneuf.

Parallèlement, la Ville a aussi soumis une demande de subvention au Gouvernement du Québec pour son projet d’acquisition de canons à neige et d’agrandissement du chalet du centre de ski. Cette demande n’a pas été acceptée. Dans son ensemble, ce projet est de l’ordre de 1,5 millions de dollars.

« On est vraiment à l’étroit. C’est bien d’accueillir des gens de l’extérieur, mais c’est important de bien les accueillir », commente Jean Alain à propos de la nécessité d’agrandir le chalet.

Le Service des loisirs poursuivra ce dossier qui lui tient à coeur depuis un bon moment, et se tiendra à l’affût des programmes gouvernementaux disponibles.

L’an dernier, l’achalandage au centre Ski Saint-Raymond a été de 20 000 jours visites. La clientèle provient à 50 % de Saint-Raymond et à 50 % de l’extérieur.