Un encan et des puces profitables

À Saint-Basile, la rondelette somme de 10 302 $ vient d’être amassée grâce à l’encan des Chevaliers de Colomb et des Filles d’Isabelle. Cela permettra à la communauté chrétienne locale de payer la moitié des frais de chauffage de l’église qui s’élèvent généralement à 20 000 $ par année.

Pendant qu’un intéressant marché aux puces animait le Centre communautaire Ernest-J.-Papillon, l’encan s’est déroulé devant de nombreux citoyens désireux de mettre la main sur des articles à bon prix.

À lui seul, sachez que l’encan, qui était animé par Gilles Julien, Denis Leclerc, Yves Savard et Chantal Bussières, a permis de récolter 6 875 $. Comme le veut la tradition, les lots que ce quatuor a mis en vente avaient été offerts par la population et de généreux commanditaires.

Toujours dans le cadre de cette levée de fonds organisée conjointement par les Chevaliers de Colomb et les Filles d’Isabelle, un tirage paroissial a été organisé et a vu les responsables mettre la main sur 3 426 $.

C’est ainsi que plus de 10 300 $ ont pu être versés à la communauté chrétienne de Saint-Basile qui, comme vous le savez déjà, utilisera cette somme pour chauffer l’église cet hiver.

Photo principale (Hélène Mc Hugh) : L’encan annuel a attiré bien des curieux au Centre communautaire Ernest-J.-Papillon.