Une piste de « pumptrack » et un circuit de vélo de montagne inaugurés à Pont-Rouge

La Ville de Pont-Rouge a inauguré le vendredi 28 septembre une piste de pompe (pumptrack) ainsi qu’un circuit de vélo de montagne trois saisons reliés à l’Espace 360. Ces nouvelles installations viennent améliorer et diversifier l’offre sportive, que ce soit pour les enfants, les adolescents ou les adultes.

Chose promise, chose due. L’an dernier à pareille date, la Ville de Pont-Rouge inaugurait l’Espace 360, un « skate park » ultramoderne. Par la même occasion, elle promettait la construction d’un nouvel aménagement sportif pour 2018. « Nous avons tenu promesse », se réjouit Guylaine Charest, conseillère municipale.

Une piste de « pumptrack » asphaltée
D’une longueur de 200 mètres environ, cette piste est asphaltée de façon à accueillir « tout ce qui roule » (vélo, planche à roulettes, patins à roulettes ou encore trottinette). Ouverte aux jeunes et aux moins jeunes, elle se compose de courbes surélevées et de bosses arrondies.

Les représentants de la Ville mentionnent que le parcours peut être franchi sans pédaler, et que « l’expérience procure une sensation de montagne russe ». À l’instar de l’Espace 360, des travailleurs de parcs veillent à la sécurité des usagers.

La piste a été conçue et réalisée par BMXpert au coût de 47 500 $.



Un vélo-parc de montagne
En plus de la piste de pompe, un vélo-parc de montagne a été inauguré. Celui-ci est également contigu à l’Espace 360 et est accessible à partir de plusieurs points d’accès.

Distant de 3,5 km et de niveaux débutant et intermédiaire, le circuit a été réalisé en grande partie en milieu boisé, aux abords de la promenade Jaques-Cartier. Mme Charest précise que dans un avenir rapproché, une signalisation indiquera à l’aide de codes de couleurs les trajets que les cyclistes peuvent sillonner.

puptrack_pr_2

Des représentants de la Ville et des partenaires lors de l’inauguration.

Le parcours a été développé et réalisé par Sentiers Boréals au coût de 58 882 $. Lors de l’inauguration, il a été spécifié que Frédéric Asselin, résident de Pont-Rouge et directeur général de la coopérative Vallée Bras-du-Nord, a fait profiter gratuitement la Ville de son expertise en ce qui concerne le vélo de montagne.

Le projet a été appuyé financièrement par la MRC de Portneuf (15 000 $), par Desjardins, Caisse du Centre de Portneuf (10 000 $) et par la Commission des sports et loisirs de Pont-Rouge (5000 $).

« Moi-même et mes enfants utilisons ces nouveaux sentiers de vélo de montagne, et je peux vous affirmer qu’ils n’ont rien à envier aux autres sentiers de la région », confie Jean-Philippe Brière, membre du C.A. de la Caisse du Centre de Portneuf.

Pont-Rouge, « ville en santé »
Ghislain Langlais, maire de Pont-Rouge, affirme que les deux nouveaux aménagements sportifs contribuent au rayonnement de la ville : « En plus d’amuser nos jeunes, nos installations nous permettent de solidifier notre réputation de ville en santé. »

puptrack_pr_1

Ghislain Langlais, maire de Pont-Rouge.

La Ville encourage d’ores et déjà ses citoyens à s’approprier les lieux.