Tours de Pont-Rouge : une 7e édition marquée par des records

Avec un parcours repensé, la 7e édition des Tours de Pont-Rouge qui s’est déroulée le dimanche 23 septembre a été marquée par plusieurs records.

Il n’est pas encore 9 h 30. Au micro, l’animatrice annonce le passage sous l’arche du site principal des premiers demi-marathoniens, qui en sont à mi-parcours. Ces derniers filent comme le vent. Tout simplement impressionnant.

Pour 2018, les organisateurs ont pris la décision de retirer du parcours la fameuse côte Déry, que beaucoup de participants redoutaient pour son fort dénivelé. Résultat : des records ont été battus au demi-marathon, aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

« Oui, le parcours est beaucoup plus plat que l’an passé, mais il peut encore surprendre, nuance Laurie Gingras, responsable des communications de la course. Sur les trois premiers kilomètres, il ne faut pas partir en lion, sinon on a beaucoup de mal à récupérer par la suite. »

En tout, ce sont près de 750 coureurs de tous âges qui étaient inscrits à cette nouvelle édition, pour les épreuves du 1, 2,5, 5, 10 et 21,1 kilomètres.

tours_pr_2018_2

Le départ du 10 km.

Si la participation est légèrement en baisse, en raison notamment de l’offre croissante d’événements sportifs dans la province, les organisateurs soulignent qu’ils peuvent compter sur un noyau dur de fidèles auquel viennent s’ajouter chaque année de nouveaux coureurs.

« Ce n’est pas tant le nombre de coureurs qui nous importe, c’est surtout le fait que les gens aient du plaisir », affirme Mme Gingras.

Pour assurer le bon déroulement de l’événement, 85 bénévoles étaient sur place.

Résultats
Alain Paradis (Québec) remporte l’épreuve du demi-marathon en 1 h 12 min 51 s. Louis Pérusse (Pont-Rouge) se classe troisième tandis qu’Alain Chantal (Pont-Rouge), un habitué des podiums, termine cinquième malgré une blessure. Chez les femmes, Caroline Poitras (Saint-Augustin-de-Desmaures) arrive de nouveau première en 1 h 21 min 20 s.

Pour ce qui est du 10 km, le Pont-Rougeois Vincent Poirier franchit la ligne d’arrivée avec un temps de 36 min 27 s. Chez les femmes, Marilène Gosselin (Lévis) finit première en 39 min 37 s, suivie par la Pont-Rougeoise Marie-Josée Couture.

Tommy Poulin (Deschambault-Grondines) remporte l’épreuve du 5 km en 18 min 12 s. La jeune Alyssa Le Méner (Québec), porte-parole du dernier Défi Dansereau, a gravi la première marche du podium chez les femmes en 19 min 43 s.

Les résultats peuvent être consultés sur Sportstats.

À lire également : Du Tor des Géants aux Tours de Pont-Rouge