Cap-Santé : Legault parle de patrimoine religieux… et d’immigration

Le chef de la Coalition Avenir Québec était en visite dans Portneuf samedi dernier.

legault_cap-santé

Flanqué de ses candidats dans Portneuf et Champlain, soit Vincent Caron et Sonia Lebel, François Legault est venu annoncer un engagement de son parti.

Devant le parvis de l’église Sainte-Famille de Cap-Santé, un symbole fort du patrimoine culturel du Québec, M. Legault est venu annoncer que si élu, son gouvernement financera la restauration du patrimoine à caractère religieux  à hauteur de 20 millions de dollars par an, cela en plus d’un soutien à la conversion des églises de 5 M $.

« Notre patrimoine religieux est une partie de notre mémoire collective, a déclaré le chef de la CAQ. Il faut redonner vie à nos églises, et au besoin leur trouver une nouvelle vocation ».

Legault a dénoncé la coupe des Libéraux dans l’entretien et la sauvegarde du patrimoine religieux, et le fait que plus de 450 églises ont fermé leurs portes entre 2003 et 2016.

Le chef de la CAQ veut donc « corriger l’erreur des Libéraux qui ont coupé 10 M$ dans le patrimoine religieux en 2009 et qui n’ont jamais pleinement rétabli le financement depuis. Parce qu’elles sont au coeur de la vie de nos villages et de nos villes, notre devoir de mémoire nous oblige à revitaliser nos églises ».

Le point de presse cap-santéen de François Legault s’est poursuivi avec une période de question dominée par les grands médias, qui ont concentré leurs questions sur le sujet de l’immigration.

legault_cap-santé2

Ci-haut : François Legault et son candidat dans Portneuf, Vincent Caron

En-tête : Legault est entouré de ses candidats Vincent Caron (Portneuf) et Sonia Lebel (Champlain).