Les Raymondois récompensés pour le fleurissement de leur ville

Le 12 septembre s’est tenu au centre multifonctionnel de Saint-Raymond le Gala reconnaissance 2018 de « Moi je fleuris ma Ville ». Exit le traditionnel concours avec inscription, les demeures ont cette année été sélectionnées en amont par les membres du Comité d’embellissement.

La formule a changé. Alors qu’il fallait auparavant s’inscrire pour participer au concours « Moi je fleuris ma ville », le Comité d’embellissement a décidé de sélectionner lui-même les demeures se distinguant par leur aménagement floral.

En effet, avec les années, le nombre de participants diminuait. Plusieurs personnes présentes au gala mercredi soir ont reconnu qu’elles étaient « trop humbles » ou « trop gênées » pour s’inscrire.

Au mois de juillet, les membres du Comité d’embellissement ont donc sillonné le vaste territoire de Saint-Raymond pour sélectionner les propriétés qui seraient récompensées.

Ginette Leclerc, présidente du comité, raconte : « On est parti à trois équipes de deux. On a décidé de sélectionner 15 propriétés, mais c’était loin d’être facile, car beaucoup de citoyens font un excellent travail et on aurait aimé en choisir beaucoup plus. »

Voici la liste des gagnants de l’édition 2018, qui se sont vu remettre une photo de leur aménagement floral : Alain Baribault et Guylaine Marcoux; Céline Paquet; Dany Vincent; Francine Lirette; Gilbert Ouellet et Linda Laroche; Gilles Vallières et Dominick Lirette; Jean-Guy et Claudette Huard; Louis Bourassa et Christiane Lajeunesse; Marc Pepin et Lisette Paquet; Mélanie Genois et Denis Vachon; Nicole Martin; Normand Genois; Maurice Moisan et Lise Drolet, Patrick et Geneviève Moisan; Réjean Moisan; Yvon Beaulieu.

Outre les citoyens, un volet était également prévu pour les commerces. Le Chalet St-Joseph, qui a récemment changé de direction, a été honoré pour « l’amélioration de l’aménagement existant et le grand souci du détail ». Enfin, Micheline Paquet a été nommée bénévole de l’année.

« Quand on voit le sourire des gens qui ont été récompensés, on est vraiment heureux », a confié Ginette Leclerc en fin de soirée.

Fernand Lirette, conseiller municipal présent au gala, a affirmé que « Saint-Raymond n’avait rien à envier à personne » en ce qui concerne les aménagements floraux. « Avec ses deux kilomètres et demi de fleurs et d’arbres, la rue St-Cyrille est la plus belle de la région », a-t-il lancé, mentionnant au passage que la Ville avait fait passer son budget pour l’embellissement de près de 20 000 dollars voilà quelques années à plus de 100 000 dollars.

Mme Leclerc a remercié toutes celles et ceux qui contribuent à l’embellissement de Saint-Raymond. Elle a salué la belle implication des citoyens, de la Ville et de son équipe horticole.

À lire également : Le comité d’embellissement lance sa saison


Le rôle du Comité d’embellissement

Les bénévoles de ce comité s’investissent dans tout ce qui a trait à l’embellissement et travaillent de concert avec l’équipe horticole de la Ville. « On est dans un rôle de soutien », explique Ginette Leclerc, sa présidente.

Le comité rédige des chroniques horticoles pour le journal municipal, propose des marches de sensibilisation à la propreté ou au vandalisme, présente des conférences avec la Société d’horticulture et d’écologie de Portneuf, participe à la préparation de la Ville à la visite des Fleurons du Québec (Saint-Raymond en a quatre sur cinq) et organise le Gala reconnaissance, entre autres.