Les engagements de Christian Hébert en éducation

Jeudi matin dans son local électoral de Donnacona, le candidat péquiste Christian Hébert abordait le thème de l’éducation. 

Comme engagement réitéré, celui d’adopter un projet de loi établissant un bouclier de protection budgétaire pour les services à l’éducation, à l’enfance et à la protection de la jeunesse.

« Pour vivre, travailler et décider dans Portneuf, il faut avant tout s’instruire. L’éducation est pour moi une priorité nationale », clame Christian Hébert.

« Un vaste chantier de construction et de rénovation des écoles est bien sûr au coeur de nos engagements, pour l’éducation publique avant tout », déclare le candidat.

Pour lui, la valorisation de l’enseignement et du métier d’enseignant joue un rôle d’autant plus important.

« Les jeunes ont soif d’apprendre dans Portneuf. Je trouve inacceptable qu’on ait dans Portneuf le plus faible taux de diplomation post-secondaire de la Capitale-Nationale. Je vais m’y atteler en priorité ».

Allégement du fardeau fiscal des familles, plus de temps avec les familles, service de repas à prix modique dans les écoles (à majorité faits avec des aliments du Québec, précise le candidat), deux semaines de plus de congé parental aux pères, abolition de la taxe famille et retour à un tarif unique dans les CPE et les services de garde subventionnés, et établissement de coops scolaires qui pourront en début d’année fournir aux élèves leurs fournitures scolaires, figurent au nombre des engagements du Parti québécois.

Dans le cas des CPE, les tarifs « uniques » annoncés sont 8,05 $ pour le premier enfant, 4 $ pour le deuxième et gratuit pour le troisième et les suivants.

Dans le cas des coops scolaires, elles seraient créées dans l’ensemble des régions du Québec, « pour éviter aux parents la course aux fournitures scolaires à la rentrée ». Au moins une coop par commission scolaire serait créée en première année de mandat, afin de tester le modèle.

Christian Hébert promet aussi un crédit d’impôt pour aider à l’implantation du télétravail dans les PME de Portneuf afin de favoriser la conciliation travail-famille.

« C’est ça un état fort au service des gens », a conclu le candidat.

Lors de son point de presse, Christian Hébert était accompagné de la candidate péquiste dans Charlesbourg Annie Morin (ex-présidente du PQ dans Portneuf), et du candidat dans Jean-Talon, Sylvain Barrette.

christian_hébert2

Christian Hébert entouré des candidats Annie Morin (Charlesbourg) et Sylvain Barrette (Jean-Talon).